Le Mont Choisy Shopping Promenade accueille une activité plutôt rare dans les innombrables complexes commerciaux qui sont sortis de terre ces dernières années… Des peintres, aquarellistes, pastellistes ou dessinateurs y viennent chaque semaine à heures régulières, avec leurs outils, dans un local que la direction laisse à leur disposition pour parfaire leur technique. Comme l’an dernier, ils exposent leurs travaux dans les allées du centre commercial du 21 au 29 juillet, de 10 h à 17 h (jusqu’à 13 h les samedi et dimanche).
La peintre Olga Sanglé-Ferrière est à l’origine, avec Alix Henry, Yvonne Raffray et Françoise Nosaïc, de la création d’un atelier d’art qui se tient au centre commercial de Mont Choisy depuis plus d’un an. En créant cette plate-forme de rencontres autour des arts plastiques, leur idée est à la fois d’encourager l’expression artistique dans le nord du pays et d’offrir, à l’occasion d’une grande exposition collective annuelle, un espace aux artistes qui n’ont souvent pas de lieu pour montrer leurs travaux…
« Avec l’art, la peinture, nous raconte-t-elle avec enthousiasme, tout le monde peut se rencontrer. Il n’y a pas de frontières de communauté ou de religion, et le dialogue est possible. C’est pour cela que je suis attachée à ce projet. Et puis nous essayons de proposer des cours réguliers à un tarif plus abordable que ceux généralement pratiqués ». Ici un cours de deux heures revient à Rs 350 quand il atteint plutôt Rs 500 ailleurs, sans compter le matériel. Actuellement des cours de peinture, de dessin, de pastel ainsi que d’aquarelle sont dispensés par quelques artistes expérimentés qui ont accepté de rejoindre l’atelier. Outre Olga Sanglé-Ferrière, les enseignants sont actuellement Françoise Nosaïc, Riaz Auladin et Nicolas Belloni.
Ce groupement a aussi proposé un cours de composition florale, un autre d’initiation au théâtre et à l’expression corporelle pour les enfants, et même du karaté, mais les participants n’ont jusqu’ici pas été assez nombreux et réguliers pour que ces activités trouvent leur rythme de croisière. « Cet atelier, précise notre interlocutrice, est ouvert à tous les artistes qui veulent enseigner. Chaque participant paie directement son prof, une partie étant reversée au centre commercial pour les frais liés aux commodités. »
L’exposition qui animera les allées du centre à partir de mardi permettra de se faire une idée des nouvelles synergies qui se sont développées autour de ce projet. Elle regroupe en effet auprès des productions de l’atelier d’art, des travaux des artistes qui l’animent ainsi que ceux de sympathisants qui ont accepté de se joindre à l’aventure : au total une trentaine d’exposants parmi lesquels se trouvent quelques noms bien connus dans le domaine (Deepa Bahadoor, Yvonne Raffray, Siddick Nuckcheddy, Riaz Auladin, etc). La peinture ou le dessin y prédomineront, en complément de la sculpture qui sera représentée par Marie Rogers, Alexandrine Maigrot et Jacqueline Rivet, et de la photographie pour laquelle François Wiehé a répondu présent à l’appel.