Le Premier ministre suppléant et ministre du Tourisme a reçu hier au bâtiment du Trésor des représentants des organisations créoles. Le but était de présenter les grandes lignes de la 10e édition du Festival International Kreol. Xavier-Luc Duval veut marquer cet anniversaire de manière particulière avec des activités décentralisées dans dix villages. Le point sera aussi fait sur la langue kreol à l’école.
Cette 10e édition du Festival International Kreol se tiendra du 21 au 29 novembre prochain. Elle débutera comme à l’accoutumée avec une grande conférence. Mais cette fois-ci, les organisateurs veulent faire un état de la situation de la langue kreol à l’école. Introduit comme langue optionnelle depuis 2012, le kreol morisien a-t-il fait du chemin ou doit-il être réadapté ? Autant de questions qui pourront être abordées au cours de cette conférence qui réunira les enseignants, les pédagogues, les rédacteurs des manuels, entre autres. La conférence sera organisée avec la collaboration du ministère de l’Éducation. C’est ce qu’a annoncé Xavier-Luc Duval hier après-midi, entouré du comité organisateur du festival présidé par le PPS Thierry Henry et comprenant des ministres et députés de la majorité. Des représentants des organisations créoles étaient également présents. L’idée de cette rencontre était d’adopter une attitude participative et les représentants des différentes organisations ont ainsi eu l’occasion d’exprimer leurs points de vue sur la question. Ils n’ont pas caché leur « fierté » non plus de voir le leader du PMSD assumer le rôle de Premier ministre suppléant.
La nouveauté de cette année sera la décentralisation des activités. Il est prévu d’accorder un budget à dix villages et à des associations pour cela. « Un appel à candidatures sera lancé à travers la presse. Nous invitons les villages et les associations à proposer leurs projets. Une sélection sera faite par la suite, en tenant compte des paramètres géographiques et des activités susceptibles d’attirer du monde », a précisé Xavier-Luc Duval.
L’autre changement concerne le « all night concert » qui se tenait généralement au Domaine Les Pailles. Cette année, le concert changera de lieu et se tiendra dans un espace « accessible », probablement dans la région du port. Pas d’artiste international à l’affiche toutefois. « Ces artistes coûtent cher alors que nous avons de bons artistes ici. Nous utiliserons cet argent pour les activités décentralisées. » Le concert sera donc animé par les artistes locaux et régionaux.
Un concours de séga typique sera aussi organisé et l’accent sera mis sur l’écriture. Une compétition de peinture et un concours de slam adressé aux écoliers sont aussi prévus. Sont aussi au programme : salon culinaire et régate, défilé de mode à l’ancienne, foire des petits entrepreneurs et un concert de sega lontan, entre autres.
Toutes les suggestions et autres communications concernant le festival devront être adressées au président du comité, Thierry Henry, c/o ministère du Tourisme.