Quelque 1 442 cas de gastro-entérite ont été traités dans les cinq hôpitaux régionaux et ceux de Souillac, Montagne-Longue et Mahébourg entre le 22 juin et le 5 juillet. Pendant la semaine écoulée, 731 cas ont été recensés entre le 29 juin et le 5 juillet, contre 711 du 22 au 28 juin. L’année dernière, à la même époque, le nombre de cas de gastro-entérite était moins élevé, soit 1 090 entre le 23 juin et le 6 juillet 2014.
Le ministère de la Santé recommande de prendre certaines précautions afin d’éviter d’être contaminé. En premier lieu, il est conseillé de faire bouillir l’eau avant de la consommer. D’autres mesures de prévention consistent à se laver les mains fréquemment avec eau et savon pendant 20 secondes avant de manger et de préparer les repas, après avoir  été aux toilettes, et avant et après avoir changé une couche. Il est aussi conseillé de maintenir un environnement propre et d’éviter de se toucher la bouche sans se laver les mains. Il est également recommandé de consommer des repas fraîchement cuisinés, de laver fruits et légumes soigneusement, de ne pas consommer de fruits abîmés ou tombés sur le sol, et de couvrir les aliments pour les protéger des insectes et de la poussière.   
Les personnes souffrant de gastro-entérite doivent se réhydrater en buvant beaucoup (eau, soupe, etc). Les prestataires de services dans le secteur de l’alimentation doivent en outre s’abstenir de travailler s’ils sont malades. En cas de symptômes de gastro-entérite (diarrhée, vomissement, fièvre, mal de ventre…), il est conseillé de se rendre immédiatement dans le centre de santé le plus proche de son domicile. Il est également bon de savoir que l’allaitement exclusif des nourrissons (0 à 6 mois) les protège contre la gastro-entérite.