Maurice accueillera la cinquième réunion des ministres de la Santé des Petits États insulaires en Développement (PEID) de la région Afrique de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui se tiendra du 24 au 26 juin à l’hôtel Le Méridien à Pointe-aux-Piments. La réunion verra la participation d’une cinquantaine de délégués locaux et étrangers venant de cinq pays membres, le Cap Vert, les Comores, Maurice, Sao Tome et Principe et les Seychelles.
Les ministres de la Santé des pays membres et le directeur régional de l’OMS assisteront à cette rencontre. L’objectif principal de celle-ci est d’évaluer l’état d’avancement de la mise en oeuvre des déclarations et des recommandations qui ont découlé de la réunion ministérielle de 2013, et d’explorer de nouveaux domaines d’intérêt commun et de coopération. Les participants seront appelés à partager des informations et leurs expériences sur les défis relatifs à la gouvernance de la santé, les maladies transmissibles et non-transmissibles, et la durabilité financière des systèmes de santé dans le contexte des PEID. Les réalisations des Objectifs du Millénaire pour le développement liés à la santé seront aussi au menu des discussions.
La gestion des maladies transmissibles et non-transmissibles, les approches par rapport à la toxicomanie, et la recherche sur les stratégies d’interventions basées sur la communauté sont d’autres volets sur lesquels se pencheront les délégués.
Le programme comprendra des présentations, des discussions dans des séances plénières et des visites à des institutions de santé. Les thèmes qui seront abordés, entre autres, sont : le système universel de soins de santé ; la durabilité des systèmes de santé dans les pays à revenu intermédiaire avec l’accent sur la viabilité financière ; la gouvernance dans le système de santé et les politiques de santé ; le renforcement de la coopération parmi les PEID ; la sécurité de la santé et le partage d’informations ; les questions prioritaires en matière de santé ; positionner les PEID au défi émergeant des maladies non-transmissibles dans le contexte des PEID ; et introduction au site web des PEID.
Les six pays membres des PEID de la région Afrique de l’OMS, le Cap Vert, les Comores, la Guinée-Bissau, Maurice, Sao Tomé et Principe et les Seychelles, font face à plusieurs défis. Ils concernent les maladies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires, les maladies respiratoires et le diabète qui sont les causes principales de morbidité et de mortalité dans les PEID. La prévalence des maladies non-transmissibles est un autre problème de santé majeur. Ces maladies sont dues aux changements drastiques dans les styles de vie et les modes de consommation des individus, les valeurs culturelles, les attitudes, croyances et pratiques, et les comportements de santé.
Il est souligné qu’en parallèle, les maladies transmissibles restent une priorité pour les PEID dans la région Afrique de l’OMS. Elles comprennent la malaria, la dengue, le chikungunya, les maladies d’origine alimentaire, et le VIH/sida. Autres domaines de santé prioritaires : la santé infantile, la mortalité maternelle ; les facteurs liés au changement climatique (eau et assainissement, gestion des déchets, faible pluviosité, épuisement des ressources de nappes phréatiques, et catastrophes naturelles) ; et les défis de ressources humaines dans le secteur de la santé.