Du 18 au 20 mai, la Mission catholique chinoise et le Centre Ming Tek présenteront un ballet-spectacle intitulé Du fleuve jaune au bleu de l’océan Indien. Près de 150 danseurs seront sur la scène du Mahatma Gandhi Institute à Moka pour retracer l’immigration chinoise à Maurice. De nombreux tableaux seront présentés pour rendre un hommage à ces femmes et à ces hommes qui ont bravé les épreuves avant et après leur arrivée sur l’île.

 Du fleuve jaune au bleu de l’océan Indien : c’est l’histoire de trois fils d’une même famille qui se retrouvent sans travail et ressources dans une Chine affaiblie et appauvrie. Ils se souviennent que leur oncle est parti faire fortune à l’île Maurice. Après mûres réflexions, ils se résignent eux aussi à tenter l’aventure.

S’ensuit un long voyage, qui débute par le déchirement de la séparation de leurs épouses et familles. Des êtres si chers qu’ils ne reverront peut-être plus jamais. Le voyage sur le navire ne s’effectuera pas sans peine, dans des conditions de vie insupportables. Finalement, ils débarquent sur une terre où tout leur est étranger : les habitants, leurs langues, coutumes, habillements, nourritures et religions. Pas le temps de s’apitoyer. Sans transition, l’adaptation de ses trois immigrants commence…

 L’histoire de la communauté chinoise.

“Si les Chinois n’étaient pas venus, il aurait manqué une couleur à la nation arc-en-ciel qu’est Maurice” soulignent les organisateurs pour expliquer le but de ce ballet-spectacle, qui sera présenté les 18, 19 et 20 mai au MGI. Pendant près de deux heures, 150 artistes danseront et défileront dans environ 400 costumes et accessoires pour retracer cette route suivie par les immigrants chinois vers Maurice. Cela permettra au public de “comprendre l’histoire de la communauté chinoise. Ce spectacle veut rappeler leur contribution à ce pays”. Quatre actes aborderont l’immigration, leurs sacrifices, leur intégration et comment cette communauté transmet ses connaissances.

La Mission catholique chinoise et le Centre Ming Tek ont fait appel au talent d’Annie Wong, professeur de danse, pour imaginer les chorégraphies. Un long travail de recherches et de rencontres avec des familles dont les ancêtres viennent de Chine a permis à la chorégraphe de donner naissance à Du fleuve jaune au bleu de l’océan Indien. Le public sera embarqué dans un voyage dans le temps à travers un spectacle haut en couleur, aux rythmes de danse traditionnelle chinoise, de line dancing et de danses contemporaines.

Les séances de ce ballet-spectacle se tiendront comme suit : les 18 et 19 mai à 20h, et le dimanche 20 mai à 15h. Les billets sont en vente sur le réseau Otayo à Rs 500 (VIP), Rs 400 (Première) et Rs 250 (Seconde). Les places de seconde uniquement peuvent être achetées au Centre Ming Tek (Port-Louis), à la libraire Le Flamboyant (Rose-Hill) et à Tangs Way (Beau Bassin).