La première épreuve classique du calendrier, The Duchess Of York Cup, programmée pour la sixième journée — l’année dernière elle avait eu lieu lors du dixième acte—, accueillera sur 1400m les chevaux détenant un Rating de 40 ou plus afin de réunir le maximum de partants possible. Les stalles ne devraient toutefois pas afficher complet vu le nombre peu élevé de nouvelles unités sur place dans cette valeur susceptibles d’y participer. A ce jour, sept entrées ont déjà été enregistrées. Les entraîneurs ont jusqu’à mardi prochain pour aligner d’autres éventuels partants. Sur le papier, Bold Inspiration (R. Gujadhur) et Alpha Pegasi (Perdrau) sont les mieux armés, mais dans cette épreuve à handicap où c’est souvent le fitness qui décide du vainqueur, les Rousset, qui seront au nombre de deux, semblent les plus à point.
Si les consignes de la GRA limitent à deux partants par établissement dans une épreuve régulière, ces mêmes directives permettent à un entraîneur d’avoir trois représentants dans des courses de Groupe pour les chevaux détenant un Rating de 50 ou plus. Gilbert Rousset ne pourra donc profiter de cette exception et ne pourra engager que deux coursiers dans la Duchesse à la dotation de Rs 480 000 au vainqueur vu qu’elle est réservée aux chevaux possédant un Rating de 40 ou plus.  Il s’agit de Night In Seattle et Scotsnog qui font partie du contingent du 29 août dernier. C’est dire qu’ils ont eu tout le temps nécessaire pour s’acclimater. Derreck David était en selle sur les deux mardi matin. Night In Seattle avait pour sparring partner New Star (Teeha) qu’il a dominé lorsque le Sud-Africain lui a demandé un effort. Scotsnog également a effectué un galop intéressant, même si son compagnon d’entraînement n’était que Millenimesta.
Bold Inspiration, Alpha Pegasi et Assegai ont foulé le sol mauricien le 12 décembre dernier. Les deux premiers nommés ont effectué un deuxième barrier trial, mardi matin, après celui du 29 mars. Piloté par Vinay Naiko, Alpha Pegasi
couvrit les 800m traditionnels en 47.70, prolongeant même son effort sur environ 400 mètres en compagnie de King’s Knight. Le poulain d’Alain Perdrau se montra à son avantage et il devrait être parmi les principaux animateurs de la ligne d’arrivée dans la grande course. Bold Inspiration s’est, lui, contenté d’un travail moins poussé, évoluant à distance respectable du duo de tête. Il est bon de faire ressortir que ce coursier avait effectué deux galops vendredi dernier après que son entraîneur eut jugé qu’il n’avait pas eu assez de travail.
First Flight (Maingard) fut soumis au même exercice en compagnie de Groen Gevaarte (R. Gujadhur) et Strum (Gujadhur). Ce dernier s’imposa par environ deux longueurs devant First Flight qui ne fut pas poussé dans ses derniers retranchements, bouclant les derniers 600m en 35.09. La nouvelle unité de Ricky Maingard est sans doute celui qui a effectué le moins de galops poussés au Champ de Mars cette année. Ce cheval, il faut le rappeler, avait débarqué chez nous en mai 2015 pour le compte de Shailesh Ramdin, mais il avait connu des ennuis aux pieds et était passé sous la férule de son nouvel entraîneur en cours de saison. Sa dernière sortie, qu’il avait d’ailleurs remportée, remonte à janvier 2015.
Les autres partants probables de la Duchesse se sont contentés d’un grass galop sans passer par les stalles. Buffalo Trip, (Allet) confié à l’occasion à Kevin Ghunowa, s’est exercé en compagnie de Maestro’s Salute. Même s’il donne l’impression de pouvoir améliorer sa condition physique, il a démontré qu’il a du potentiel. Assegai (Hall) a effectué un galop en compagnie du nouveau Jay Jay’s Wild sur environ 1000m. Les deux ont bien conclu leur travail sans forcer.
En résumé, Scotsnog et Night In Seattle, qui sont sur place depuis plus longtemps, ont eu tout le temps nécessaire pour s’acclimater. Ils sont les deux chevaux qui possèdent le plus de galops sous les sabots, et devraient faire l’arrivée. Alpha Pegasi a constamment progressé et il est également à suivre tout comme Bold Inspiration, qui aura surtout pour lui sa classe naturelle face à ses adversaires du jour.