Dans l’optique de bien analyser l’eau de nos réservoirs afin d’être sûr qu’elle soit pure et propre à la consommation, la firme Ducray Lenoir a mis à la disposition de la CWA un appareil qui permet d’analyser l’eau pour en déterminer et contrôler la qualité à travers la mesure précise des cations (calcium, sodium, magnésium, potassium) et des anions (chlorures, sulfates, nitrates, fluorures) présents.

La chromatographie ionique (Ion Exchange Chromatography) est un processus qui permet la séparation des ions et des molécules polaires en fonction de leur affinité pour l’échangeur d’ions. Derrière ce nom quelque peu ésotérique se cache un système qui garantit la pureté de l’eau distribué à la population. Représentés à Maurice par la société Ducray Lenoir, les équipements qui permettent de mettre en place ce système ont été livrés à la CWA en 2017 et la formation des utilisateurs a été complétée en août 2018.

Pour Laval Seedoo, Head of Laboratory and SPI Department de Ducray Lenoir, les aléas du climat mauricien, comme les fortes chaleurs estivales, font que l’eau des réservoirs destinée à la consommation humaine doit être constamment analysée et contrôlée« Acteur dans les domaines de la santé et de la science, nous collaborons avec les autorités afin d’assurer la santé des citoyens mauriciens. Chez Ducray Lenoir, contribuer à la pureté de l’eau mauricienne est un devoir », souligne t-il.

À noter que Ducray Lenoir, afin d’améliorer la santé des Mauriciens, a déjà collaboré avec les firmes CECIL (Royaume-Uni) et Waters (États-Unis) sur la chromatographie en phase liquide à haute performance, et avec la compagnie américaine HACH en ce qui concerne les équipements d’analyses d’eau.