L’attrait principal de la première journée de ce week-end hippique demeurait The Banque des Mascareignes Duke of York Cup dont l’enjeu était bien plus important qu’une victoire classique puisque le cachet offert au vainqueur s’élevait à Rs 1M. Le duel tant attendu entre Robbie Burke et Johnny Geroudis qui étaient respectivement en selle sur Acuppa et Green Keeper n’eut finalement pas lieu même si ces deux chevaux occupaient les deux premières places à l’arrivée puisque l’élève de Gilbert Rousset made of every winning post a winning one pour gagner quasiment en roue libre. Ce succès permet au leader chez les écuries de prendre le large avec un peu moins de Rs1M d’avance sur Gujadhur qui s’est contenté de quelques accessits. Johnny Geroudis qui s’était montré discret ces derniers temps réalisait, lui, le doublé avec Chief Mambo pour porter son total de victoires à 41. Il ne compte plus que 3L de retard sur Robie Burke qui rentrait bredouille.
99e victoire de Raj Ramdin
Ceux qui s’attendaient à un mano à mano entre Johnny Geroudis et Robbie Burke dans la dernière épreuve classique de notre calendrier, La Coupe d’Or, disputée sur 1600m à poids d’âge, sont restés sur leur faim. Puisque la course s’est résumée à l’affaire d’un seul cheval, en l’occurrence, Green Keeper qui eut le loisir de prendre le large pour ne jamais être rejoint par ses adversaires. A l’arrivée néanmoins, le jockey de l’écurie Gujadhur terminait deuxième derrière le Sud-Africain attaché à l’établissement Rousset qui en profitait pour accentuer son avance au classement général.
En ce qu’il s’agit du déroulement de la course, on ne fut nullement surpris de voir Green Keeper aux commandes après quelques foulées. En revanche, le bon positionnement de Gliding High étonna plus d’un puisqu’avec une neuvième ligne dans les stalles, on s’attendait à qu’il allait se retrouve en épaisseur sur tout le trajet. On pensait que National Play qui s’élançait du quatrième couloir, allait insister plus longtemps à son intérieur — il pouvait à notre humble avis se le permettre sur encore quelques foulée —, mais Herholdt préféra ne pas user davantage sa monture. Ce qui permit à Gliding High se trouver les barres au passage du but pour la première fois. Esteco était alors quatrième à l’extérieur et précédait Seattle Ice qui avait à ses cotés Honour In Gold. Acuppa suivait en septième position à l’intérieur de Al’s Deputy. Vinrent ensuite Sharks Bay, Rudi Rocks et Senor Versace.
Fidèle à son habitude, Green Keeper se montra très entreprenant. Johnny Geroudis dira après la course que le cheval ne tira pas et qu’il le laissa courir dans son pas. Le temps fractionné démontre que le meneur ne partit pas sur des bases ultra relevées sur les premiers 600m. Malgré tout il comptait 5 bonnes longueurs sur Gliding High qui ne voulait visiblement pas se mettre à la poursuite du leader. Ce dernier qui durci l’allure par la suite, en profita pour creuser l’écart dans la descente. A la rue du Gouvernement, Green Keeper comptait une cinquantaine de mètres d’avance sur le peloton toujours mené par Gliding High. Acuppa était dans l’impossibilité d’améliorer sa position au milieu du peloton et il était évident que sa tâche s’annonçait compliquée pour la victoire à moins que son principal adversaire ne s’effondre dans la ligne d’arrivée.
En tête, Green Keeper maintenait le cap pour aborder la ligne droite finale en vainqueur. A l’arrière, la chasse poursuite était déjà lancée par Gliding High, Seattle Ice et Honour In Gold. Acuppa était légèrement plus en retrait et Burke attendit la fin du tournant pour se mettre en évidence. Il était évident que Green Keeper n’allait pas pouvoir maintenir le rythme jusqu’au bout. En effet, le peloton grignottait du terrain à vue d’oeil. Acuppa était celui qui faisait la meilleure impression entre Gliding High et Seattle Ice. Green Keeper plafonna dans les derniers mètres et vit le champion de l’écurie Gujadhur revenir encore plus fort, mais il avait pris assez d’avance pour pouvoir franchir le but d’arrivée en vainqueur. Il fut crédité du bon chrono de 1.36.08 sur les 1600m. Acuppa termina deuxième à environ une longueur et demie.
Soulignons que les Racing Stewards ont décidé d’enquêter sur les courses de National Play et de Gligind High. Ces investigations reprendront mardi matin.
Auparavant l’écurie Rousset et Johnny Geroudis s’étaient signalés dans la cinquième épreuve avec Chief Mambo qui visait une deuxième victoire consécutive après qu’il eut enregistré sa deuxième victoire 2011 sur 1000m lors de la 25e journée. On s’attendait qu’il y ait une lutte pour le commandement vu la présence de plusieurs chevaux véloces. Meltaway fut le plus rapide et il contourna Paraguito et Modern Monet dans la première courbe pour se placer à la corde. Chief Mambo se rapprocha tranquillement à l’extérieur de son compagnon d’écurie pour prendre le relais peu après le poteau des 1200m. Par la suite, Geroudis laissa courir dans son pas sa  monture qui assura une allure sélective. Chief Mambo remit une couche à 400m de l’arrivée pour entrer dans l’ultime ligne droite avec de solides prétentions. A l’arrière, Modern Monet et I’ll Be Back étaient lancés au milieu de la piste. Geroudis sentant la menace à son extérieur sur les derniers 50m dut puiser dans les réserves de sa monture pour contrer ces assauts jusqu’au bout.
La chute de Southern Heights
Après cinq victoires consécutives, Southern Heights est tombé de haut dans la Banque des Mascareignes Groupe BPCE Cup où il était donné comme le favori. On peut dire que les chances du cheval de l’écurie Perdrau sont parties en fumée lorsque Qui Harbour et Beach Club insistèrent à son intérieur, le condamnant en troisième épaisseur sur les premiers 400m avant que le représentant de l’écurie R. Gujadhur ne s’empare du commandement. Par la suite, Bardottier laissa souffler sa monture. Double Dash qui évoluait en mid-field, se rapprocha en épaisseur en début de descente pour prendre le relais en tête aux environs du poteau des 700m. Ce qui eut pour effet d’endurcir l’allure. L’élève de Patrick Merven aborda la ligne droite finale avec de solides prétentions. Southern Heights n’accéléra pas et s’effaça, laissant la place à Beach Club et Mr Wolf. Key Of Gold était alors avant dernier, car il avait perdu sa position dans la dernière courbe. François Herholdt attendit la ligne droite pour se mettre en évidence. Bien que versant quelque peu à l’intérieur comme à son habitude, Key Of Gold se rapprocha vivement entre Beach Club et Mr Wolf pour dominer Double Dash sur le tard.
Un peu plus tôt, Cédric Ségeon se signalait au terme d’un parcours limpide sur Palm Of Peace qui domina à la régulière Roman Baton qui était donné comme favori bien qu’il affrontait un lot plus relevé cette fois. En effet, le représentant de l’écurie Merven tira profit de sa première ligne pour mener sur les premiers 100m avant de se faire déborder par Addition qui dut, lui, surmonter le handicap de son couloir extérieur. Storm Valley s’amena en épaisseur dans le tournant pour prendre le relais en tête. Il assura un bon rythme et en début de descente, il comptait déjà plus de 3L d’avance sur Addition qui était flanqué de Campus à son extérieur. Palm Of Peace suivait tranquillement en quatrième positoin devant Pride Of Prussia à l’extérieur de Imperial Palace, tandis que Roman Baton suivait en one off aux cotés de Just Opposite. Comme il fallait s’y attendre, le borgne de l’écurie Perdrau ne put tenir jusqu’au bout. Il fut sérieusement accroché par Addition et Campus dans la dernière courbe. Cédric Ségeon atteindit l’entame de la ligne droite pour s’infiltrer à la corde, tandis que Roman Baton, plus en retrait, était lancé à l’extérieur du trio de tête. Palm Of Peace ne mit pas longtemps pour refaire son retard et il maintint le rythme pour résister avec une certaine assurance au retour de Roman Baton.
Le duel annoncé entre From My Heart et Bolting Cat eut bel et bien lieu et il tourna en faveur du représentant de l’écurie Perdrau qui réalisa le pillar to post. Rai Joorawon tira profit de sa deuxième ligne et du bon pas initial de sa monture pour prendre les choses en main dès les premières encablures. On fut quelque peu surpris de voir Pick Six qui était muni d’oeillères en deuxième position à l’extérieur de Inside Out. Zalacain était condamné en troisième épaisseur devant Sergeant Major. From My Heart suivait entre Anti Freeze et Mzingeli qui fait les épaiseurs. Vinrent ensuite Pablo et Vin d’Honneur. Nullement inquiété, Bolting Cat put souffler sur les premiers 500m avant d’augmenter graduellement le tempo. Les positions demeurèrent pratiquement inchangées jusqu’à l’entrée de la ligne droite finale. Inside Out fut le premier à se montrer menaçant, mais il dut être repris à l’extérieur du meneur afin de pouvoir prolonger son effort. Cependant il ne put refaire tout son retard sur Bolting Cat. From My Heart, qui était plus en retrait, fut quelque peu incommodé par Pick Six à 200m de l’arrivée et il dut être repris par son cavalier afin de pouvoir se mêler à la lutte finale. Toutefois le but arriva toutefois trop tôt pour lui, tandis que Bolting Cat en profitait pour enregistrer sa troisième victoire sur notre turf.
La première de Italian Lakes
Neisius se racheta dans la septième épreuve sur Italian Lakes qui était à sa première tentative sous ses nouvelles couleurs. Le départ de cette épreuve fut retardé de quelques minutes vu que Saziwayo força sa stalle. Le départ donné, le jockey de l’écurie Raj Ramdin insista face à Odendaal pour prendre les choses en main. Très vite, Italian Lakes et Altaleker prirent leus distances et à l’entame de la première ligne droite, ils comptaient environ 5L sur Hills Of Rome qui avait 3L d’avance sur Moot Call qui précéda Saziwayo, Sea Of Galilee, Pieces Of Paradise et Salvador Dali respectivement. Bien que le meneur eut réduit l’allure après environ 500 mètres de course, l’écart demeura le même en le duo de tête et le peloton. Ne voulant se laisser piéger par le faux train, Michael Cahill déboita sa monture au poteau des 1000m pour améliorer sa position dans la descente. Ainsi au poteau des 700m, il était déjà troisième sur l’arrière main d’Alteleker. Cependant, il ne progressa pas d’avantage vu que le meneur durcit l’allure à ce moment de la course. Italian Lakes tourna en tête dans la dernière ligne droite. Alteleker et Sea Of Galilee furent lancés à son extérieur, mais sous la conduite de Neisius, l’élève de Raj Ramdin se montra très accrocheur pour franchir le but avec une demie longueur d’avance sur Sea Of Galilee. Raj Ramdin en profita pour ramener son 99e vainqueur en tant qu’entraîneur.
Victorieux une semaine plus tôt, Man Of His Word remit ça sur enregistrer son troisième succès de la saison sur 1000m. On pensait que Hail Atlantis allait tirer profit de sa bonne ligne pour condamner Man Of His Word à l’extérieur, mais tel ne fut pas le cas. Cahill put surmonter le handicap de son couloir extérieur sans trop de difficultés pour trouver la corde après un peu plus de 200m de course. Ce qui contraint Chisty de déboiter sa monture au bas de la descente afin de ne pas se laisser enfermer par Shutterfly et Match Play qui s’étaient rapprochés en épaisseur. Ceci permit à King Faheim de se rapprocher coté corde dans le dos du meneur. Hail Atlantis accrocha sérieusement le leader dans la dernière courbe et donna l’impression de pouvoir combler son retard à tout moment, mais lorsque Cahill se mit en évidence, Man Of His Word accéléra à nouveau pour repousser avec assurance les assauts de ses rivaux. Le favori King Faheim fut incapable de changer de vitesse et se contenta d’une modeste cinquième place.
Après deux semaines sans, l’écurie Allet renoua avec le succès grâce à King’s Bench qui, sur papier, était déclassé dans l’épreuve de clôture qui accueillait les chevaux de C8. Imran Chisty sollicita sa monture à l’ouverture des stalles, mais face à l’insistance de Tizaloochee, il se contenta de suivre sur l’arrière main de ce dernier. Tiger Trap qui était quatrième dans son dos, fut déboité en début de descente pour se porter à l’extérieur du meneur. Et cet effort, la monture de Ségeon le paya dans la ligne droite. Chisty opta dans un premier temps pour la corde, mais vu que ce passage était incertain, il lança King’s Bench entre Tizalochee et Tiger Trap. Ces deux chevaux se montrèrent accrocheurs, mais l’élève de Vincent Allet sortit la meilleure accélération pour forcer la différence à quelques dizaines de mètres de l’arrivée.
__________________________________________________________________________
HIPPISME 32E JOURNÉE
1e course: Optima Maximo proche de la victoire
Battu de peu par Power Of Poseidon trois semaines de cela, Optima Maximo possède les qualités nécessaires de briller dans The Derby O’Gill Plate qui est réservée aux cavaliers mauriciens de la catégorie B. Le gris de l’écurie R. Gujadhur aura en selle Jeannot Bardottier qui est sans doute un des apprentis les plus chevronnés du lot. S’il avait été contraint de fournir un effort pour s’emparer du commandement la dernière fois, Optima Maximo pourra cette fois tirer profit de son premier couloir pour s’installer en tête. Sa ligne intérieure n’est pas forcément un avantage puisque s’il rate sa mise en action, il risque de se retrouver enfermer. On pourrait alors voir Space Man aux commandes avec à ses cotés les deux chevaux de l’écurie Maigrot, ainsi que Ivory Snow. L’élève de Alain Perdrau n’a pas été régulier ces derniers temps, mais si on le laisse faire, il peut se montrre très accrocheur. Au cas où il serait attaqué prématurément, cela fera l’affaire des finisseurs, en l’occurrence, Benjamen Boo et Galaxy Way, deux chevaux qui n’ont pas été si ridicule la dernière fois.
2e course: Vers une lutte à quatre
Quatre chevaux émergent du lot dans The Saint Malo Cup qui se disputera sur 1000m. Il s’agit de Ask The Afghan, Patch Of Blue, Pieces Of Eight et le récent vainqueur Democratic Man. Ce dernier est aligné dans une valeur supérieure d’où son léger handicap. Il ne portera finalement que 51kg sur le dos suite à la décharge de son apprenti. Donc même s’il se retrouve one off avec son couloir extérieur, il aura des arguments à faire valoir au sprint final. L’opposition est plus rude cette fois. Ask The Afghan avait échoué sur le parcours du jours la semaine dernière dans une valeur supérieur et avec Robbie Burke en selle, sa candidature ne peut être prise à la légère même s’il s’élancera de l’extérieur. Patch Of Blue n’est pas passé inaperçu lors de ses derniers galops et il sera également un danger cette fois. Piaces Of Eight revient sur un parcours où il compte deux victoires. Il nous a paru en pet progrès ces derniers temps et aura surtout l’avantage dans les stalles par rapport aux chevaux précités.
3e course: Tamworth devra se méfier de Traianius
Si une certaine logique est respectée, la victoire devrait se jouer entre Tamworth et Traianius, les deux chevaux les plus en forme, dans The Robinson Cup qui accueille les coursiers de C6 sur 1850m. Certes, aucun des deux n’a gagné à sa précédente sortie, mais ils possèdent les qualités nécessaires pour briller dans ce lot. Après la victoire de Traianius sur 1650m, le jockey Holder avait déclaré que ce cheval demandait plus de distance, d’où sa participation sur le parcours allongé. Sans doute, le jockey australien de l’écurie S. Henry le placera-t-il dans le sillage de Mohican avant de tenter de forcer la différence dans la ligne d’arrivée. Tamworth a été un modèle même de régularité depuis ses débuts sur notre turf. L’alezan de l’écurie Rousset misera surtout sur son bon finish et un train lancé serait en sa faveur. Cependant, il n’est ps dit que la course sera rondement menée avec comme le seul front runner du lot Mohican qui est aligné dans une valeur nettement inférieure par rapport à sa dernière sortie. Robbie Burke tentera sans doute d’économiser sa monture au maximum et si on le laisse faire, Mohican peut se montrer très accrocheur. Fort Noble est en constant progrès et il devrait également être parmi les principaux animateurs de la ligne d’arrivée.
4e course: Joe’s Legacy peut récidiver
The Dr J. Edouard Brunel Cup présente un lot compétitif, car à l’exception de Burberry et Cormorant Pass, tous les autres partants ont déjà visité la winner’s enclosure cette saison. Le représentant de l’écurie Maigrot s’était fait coiffer sur le tard à sa dernière sortie dans une valeur supérieure et sa candidature mérite d’être prise très au sérieux vu qu’il pourrait se retrouver seul aux commandes à nouveau à moins que Infinite Destiny qui s’élancera de son intérieur de lui mène la vie dure. Dans un tel cas de figure, on devrait assister à une belle arrivée vu que le reste du champ est composé d’excellents finisseurs. Vainqueur dans le bon chrono de 1.23.90 sur le parcours du jour lors de la 25e journée, Joe’s Legacy possède les moyens de récidiver. Il faudra juste qu’il soit lancé au moment opportun par Boutanive, qui remplacera Cahill suspendu, et qu’il obtienne une fin de course sans encombre. Mais il faudra s’attendre à la réplique de Dominion Legacy, Casey’s War et même à Burberry qui est aligné dans une valeur inférieure.
5e course: Léger avantage à Legion Of Honour
Difficile de déchiffrer cette Maxime Boullé Cup qui accueille les coursiers de C4 sur 1000m, car tous les chevaux se tiennent de très près. Sur papier, Prince Paseo mérite d’être respecté puisqu’il compte 6 victoires sur le parcours du jour et détient le record de la distance au Champ de Mars. Sauf qu’il a couru en dessous des prévisions ces derniers temps. Il nous a paru sur la montante récemment et vu qu’il descend de catégorie, une récidive de sa part n’est pas à écarter. Cependant, nous désignerons cette fois Summer Exposure, Always A Pleasure et Legion Of Honour comme nos favoris pour la victoire. Le dernier nommé  avait frappé d’entrée sur 1365m, mais n’avait pu confirmer sur plus long. Le parcours réduit sera à son avantage et sur sa bonne forme du moment, il faudra compter avec lui à l’arrivée. Summer Exposure misera, lui, sur son bon finish pour essayer de renouer avec le succès sur ce parcours, tandis que Always A Pleasure peut espérer ouvrir son compteur si on le laisse faire.
6e course: Sports Factor can make it all
L’épreuve principale de cette journée dotée de The Retired Horse Commitee Cup accueillera un champ restreint, six partants seulement, qui se disputeront la victoire sur 2050m. Sur papier, La Foce et Sports Factor sont surclassés dans ce lot. Du reste, s’ils n’avaient pas été confiés à des apprentis, ils auraient porté 62.5kg. En l’absence de Acuppa et Intercontinental qui avéient été les seules à le précédé il y a deux semaines sur 2100m, Sports Factor se présentera au départ avec des ambitions légitimes. En l’absence d’un autre réel front runner, ce fils de Sportsworld pourrait se retrouver seul aux commandes et si on le laisse faire, il sera difficile à remonter dans la ligne droite. La Foce est sans doute celui qui peut mener la vie dure à Sports Factor puisqu’il a déjà démontré de bonnes dispositions dans la course avec le pas. Gageons toutefois qu’il se contentera de suivre en deuxième position s’il veut conserver ses chances intactes. En cas de lutte à l’avant entre ces deux chevaux, leurs adversaires se frotteront les mains. Galant Gagnant, Legal Maxim et Pardon Me Boy seront alors les plus dangereux. Le premier nommé a déjà visité la winner’s enclosure en deux occasions cette saison et sur sa bonne forme du moment, il faudra prendre sa candidature très au sérieux. Legal Maxim avait joué de malchance à sa dernière sortie. Il sera à sa première tentative au delà des 1600m et risque de marquer le pas à mois que la course ne soit réduite à un sprint. Pardon Me Boy, en revanche, possède de la tenue et avec son léger handicap, il pourrait tenter de partir de loin. Cependant, à ce niveau, on le voit plutôt lutter pour les places. En ce qu’il s’agit de Royal Day, un cheval de grand gabarit, il se sentira à l’aise sur le parcours du jour. Il devra cependant faire ses preuves avant qu’on ne lui accorde une chance de premier ordre.
7e course: Snappy un favori logique
Si Robbie Burke avait du mieux doser ses efforts lors de la 29e journée, Snappy aurait sans douté enregistré sa troisième victoire consécutive ce jour-là. On s’attend donc à ce que le jockey de l’écurie Gujadhur réalise une monte plus judicieuse cette fois. De son troisième couloir, il ne devrait pas éprouver de difficlutés à prendre les choses en main. Si on le laisse faire, Snappy sera un os dur dans la ligne droite finale. Pour les places, la course reste ouverte. Nous placerons derrière le favori Please To Progress qui sera à sa troisième sortie sur notre turf. Le représentant de l’écurie Rousset, qui s’élancera du deuxième couloir, se trouve dans une forme irréprochable et on s’attend à ce qu’il montre un meilleur visage avec ses nouveaux harnachements. Royal Times reste sur deux accessits et on le voit bien sur un podium à nouveau. Contail Parade sera, lui, à sa première tentative sous ses nouvelles couleurs et sa présence à l’arrivée ne constituerait pas une surprise.
8e course: Une course ouverte
L’épreuve de clôture regroupera un champ où la régularité n’est pas forcément le fort à l’exception de Mustarsel qui a remporté sa dernière course après avoir échoué de peu une semaine plus tôt. S’il confirme ses bonnes dispositions, le coursier de l’écurie Serge Henry aura son mot à dire à l’arrivée. Il devra juste obtenir une fin de course limpide pour conserver ses chances intactes. Mc Naught avait, lui, gagné à sa sortie précédente sur un sprint avant de se contenter de la quatrième place sur 1650m. Il devrait se sentir plus à l’aise sur le parcours du jour. Certes, il s’élancera de l’extérieur, mais même one off, il devrait sur sa bonne forme du moment, disputer la victoire. Ball Park se sentira également plus à l’aise sur le parcours du jour après sa modeste reprise suite à trois mois d’absence sur plus long. Ce coursier est passé proche de la victoire en plusieurs occasions et on s’attend à ce qu’il nous montre son meilleur visage cette fois. The Sneaker n’a pas été surclassé lors de ses deux sorties chez nous et avec sa ligne intérieure il pourrait obtenir un parcours en or. National Theme n’a pas été surclassé lors de ses deux sorties 2011. Il a beaucoup progressé ces dernires jours et peut surprendre dans ce lot. Silver Brook nous a paru dans une condition améliorée durant la semaine et s’il obtint un fin de parcours sans encombre, il peut terminer dans l’argent.