RAFAL (Royals & Friends Action Line)

Certaines personnes au ministère de l’Education sont-elles tombées sur la tête?! Sinon, comment expliquer ce double transfert : le recteur du collège Dr Maurice Curé (Vacoas) transféré à la Ramsoondar Prayag SSS (Rivière du Rempart), et celui de ce collège-ci muté au collège Dr Maurice Curé.

Et pourtant, non seulement Soondress Sawmynaden, le recteur du collège Dr Maurice Curé, habite Quatre-Bornes mais il part à la retraite dans quelques semaines! To add insult to injury, on lui interdit l’accès à “son” collège le jour de la proclamation des résultats de la HSC, afin de le priver du bonheur d’être parmi ses élèves pour faire la fête avec les lauréats! Comment peut-on faire preuve d’une telle bassesse dans le domaine de …l’éducation? Faisons ressortir, toutefois, que tout n’est pas perdu car des filles du collège Dr Maurice Curé ont su montrer une solidarité exemplaire envers leur recteur par l’entremise de leur sit-in, autres pancartes et lettre dans la page Forum du Mauricien.

Si cet exercice (oui, des hauts fonctionnaires appellent cela un exercice!) a été fait pour déstabiliser les élèves de ces deux collèges, alors c’est un coup réussi. Cela démontre que l’ego de ces fonctionnaires passe avant l’intérêt des recteurs, des professeurs et des élèves. Quel bel exemple d’encouragement et de motivation pour ces pédagogues ! Et on s’étonne que 70% des élèves ne parviennent pas à décrocher les « 5 Credits » aux examens du Cambridge School Certificate.

Qu’en pense la ministre de l’Éducation? Et le Premier ministre? Et le Président de la République? Tout ce beau monde ne trouve-t-il rien de drôle, d’ahurissant, de méprisable, dans un “exercice” d’une telle médiocrité. Où va donc la République de Maurice? Il doit bien y avoir de la superficialité un peu partout en notre petite République pour que de telles décisions soient formulées, proposées en comité, et avalisées… À moins que ce ne soit la décision d’une seule et même personne, très haut perchée peut-être. Piètre performance !
Ce qui est encore plus incompréhensible et révoltant c’est qu’on a rien entendu de certains quartiers, surtout de certains groupuscules qui aiment parler de valeurs, de liberté d’expression, des droits de l’homme – et pourtant il y en a des vociférateurs parmi eux! Certains parmi ces derniers aboient seulement quand on touche à leurs porte-monnaie ou leur per diem.

Quant à nous, RAFAL, nous avons pris position. Notre action étant fondée sur un engagement pour un Humanisme universel; cela va de soi que ce transfert nous interpelle. À notre sens, il s’agit d’un transfert punitif sans aucune logique. Ce que l’on a fait par ce double transfert stupide est loin, très loin de cet Humanisme que nous prônons et que nous exigeons pour notre pays.
God save Mauritius!