La Durga Puja (prière en l’honneur de la déesse Dourga) débute le samedi 5 octobre pour prendre fin le 13 octobre. À cette occasion, la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation (MSDTF) organise – en collaboration avec Bihari Connect.com de l’Inde – des sessions de Ram Katha (récitation des versets du Ramayana) du 22 au 27 octobre au Nilkanthnath Shivalaye Sabha, à Montagne-Longue, et du 27 octobre au 1er novembre à Plaine-Magnien ou à Trois-Boutiques. L’acharya Shri Shri Sudarshanji Maharaj de Bihar présidera les sessions de prières en bhojpuri. Il sera accompagné de sept musiciens. Quant à Deepak Tripathi, un chanteur de bhojpuri venu à Maurice avec la délégation de Bihari Connect.com, il chantera les louanges de Ram et de la déesse Dourga à La Dagotière ainsi qu’à Lalmatie.
Selon le président de la MSDTF Somduth Dulthumun, la Durga Puja est célébrée avec beaucoup de ferveur à travers le pays. « La déesse Dourga est apparue sur terre pour combattre les forces du mal », rappelle-t-il. Le Vijaya Dashami sera célébré le 14 octobre. Cette fête marque la victoire du dieu Ram sur le démon Rawan. Udeshwar Kumar Singh, président de Bihari Connect.com, s’est pour sa part réjoui de cette collaboration entre la MSDTF et l’État du Bkhar. L’association Bihari Connect.com a pour but de renforcer les liens avec la diaspora indienne à travers le monde.
La fête de la Lumière, elle, sera célébrée le 3 novembre. La MSDTF organise un spectacle culturel le 1er novembre, à la fois pour célébrer le Divali, mais aussi pour marquer le 179e anniversaire de l’arrivée des engagés indiens à Maurice. Le Divali, pour rappel, est célébré en honneur de la déesse Lukshmi, aussi ne faut-il pas oublier son côté spirituel. « Les fêtes qui sont organisées dans certains endroits ne sont pas toujours à la hauteur. Elles ne font pas honneur à la déesse Lukshmi. Il faut garder le côté spirituel de la fête », affirme Udeshwar Kumar Singh.