La mairesse de Bethléem, Vera Baboun, qui est arrivée à Maurice hier pour une visite de quatre jours, a eu une séance de travail avec le Premier ministre adjoint, Xavier-Luc Duval, hier après-midi. Elle a, à cette occasion, invité officiellement ce dernier à assister, cette année, à la messe célébrée le 24 décembre en la Basilique de la Nativité, à Bethléem, pour marquer la naissance du Christ.
Dans une déclaration à la presse à l’issue de la rencontre, Xavier-Luc Duval a déclaré que la visite de mairesse de Bethléem à son invitation fait suite à sa visite en Palestine en juin de l’année dernière. Il a rappelé que la ministre du Tourisme Rula Ma’ayah avait eu l’occasion de visiter l’île en octobre de l’année dernière. Xavier-Luc Duval a expliqué qu’à travers ces visites, le gouvernement mauricien veut démontrer sa volonté « de resserrer les liens entre Maurice et la Palestine ». La présence des personnalités aussi éminentes que Vera Baboun permet de conscientiser les Mauriciens sur la situation en Palestine et d’indiquer comment Maurice peut contribuer à apporter une solution au problème palestinien, estime-t-il.
Pour sa part, Vera Baboun a expliqué que sa visite à Maurice intervient à un moment critique dans l’histoire de la Palestine. « Nous croyons dans la création d’un État palestinien indépendant, où les citoyens de foi chrétienne et musulmane pourront vivre ensemble en paix. Nous sommes convaincus que Maurice peut nous aider dans notre lutte en vue d’obtenir la paix et peut nous soutenir dans nos efforts en vue de l’établissement de la paix et de la justice dans lesquelles nous souhaiterions vivre. » La mairesse a annoncé que la citoyenneté d’honneur sera conférée au Premier ministre adjoint cet après-midi. « Cette décoration a pour nous une valeur symbolique très importante », a souligné Vera Baboun. Elle a rappelé que la Palestine est encerclée par des colonies de peuplement israélien et qu’un mur sépare Bethléem et Jérusalem où se trouve la mosquée Al-Aqsa, empêchant ainsi les Palestiniens de pratiquer librement leur religion. « Plus on perd de temps, plus on rate les opportunités afin de trouver une solution pour retrouver les frontières de 1967 », a dit Vera Baboun.
La journée d’aujourd’hui sera dominée par la conférence publique que donnera Vera Baboun sur le thème Palestine : croire dans l’avenir, au sir Harilall Vaghjee Hall. Demain après-midi, elle sera à la municipalité de Quatre-Bornes où la citoyenneté d’honneur de la ville lui sera conférée. Vendredi, elle donnera une conférence sur le thème Vivre ensemble à Bethléem au Collège de Lorette de Curepipe et une cérémonie interreligieuse est prévue en l’église St François Xavier samedi après-midi.
Vera Baboun est la première femme à occuper la fonction de maire de Bethléem. Elle a été élue en octobre 2012.