Quatre cavaliers mauriciens feront le déplacement en Afrique du Sud dans le cadre du Easter Festival Inter Africa Cup, qui se déroulera du 23 mars au 1er avril à Johannesburg. Ils défendront les couleurs mauriciennes à ce rendez-vous annuel qui réunit le gratin africain, le temps d’une semaine.
Lors de la présentation de l’équipe de Maurice, Kim Guehgo, présidente la Fédération mauricienne de sports équestres (FMSE), a indiqué que Jérôme Ferrat, Nicolas Desvaux, Miguel Rey et Adrien Jouana René sont les cavaliers les mieux placés pour représenter le pays en Afrique du Sud. « Jérôme Ferrat a beaucoup d’expérience. Il sera d’ailleurs le chef d’équipe », a précisé Kim Gueho.
Qualifiant les autres sportifs de cavaliers d’avenir, Kim Gueho, qui animait sa première conférence de presse en tant que présidente, a aussi fait ressortir que Maurice a toujours été à la hauteur de l’événement. « Nous avons déjà remporté la compétition. Et à chaque fois qu’une équipe mauricienne s’est rendue en Afrique du Sud, les cavaliers sont revenus avec un podium. »
La compétition sera d’un niveau très relevé, avec la présence des pays du Group IX de la Fédération équestre internationale. Les Mauriciens seront les seuls à évoluer sur des chevaux qui leur seront prêtés. « Nous partons avec un désavantage. Mais malgré cela, nous avons toujours pu nous en sortir », rappelle Clothilde Jauffret, secrétaire générale de la FMSE.
Les chevaux qui seront prêtés aux Mauriciens viendront du harras de Barry Taylor, qui s’occupe des Mauriciens à chaque déplacement en Afrique du Sud. « Nous savons que nos cavaliers sont entre de bonnes mains avec Barry et sa femme Laurette. » D’ailleurs, Nicolas Desvaux, qui a été en Afrique du Sud l’année dernière pour la même compétition, ne tarit pas d’éloges sur l’accueil qui lui a été réservé. « On avait essayé les chevaux chez Barry. Ensuite, nous avions participé à des warm-up events avant d’entrer dans la compétition elle-même. »
De son côté, Jérôme Ferrat parle d’un objectif à atteindre. « En 2011, nous avions terminé quatrième. J’espère que nous pourrons accrocher un podium. » À la question de savoir quelle place l’équipe pourrait viser, le chef d’équipe déclare que toute place est bonne à prendre. « Si on se retrouve sur le podium, ce sera déjà une réussite. »
Analysant les chances mauriciennes dans cette compétition, Jérôme Ferrat se laisse aller à un pronostic. « Ce sera assez compliqué. De plus, la Namibie et le Swaziland sont les grands favoris après l’Afrique du Sud. Mais il y a aussi le facteur de la piste. » En effet, les Sud-Africains font venir chaque année un chef de piste international. « Ils ramènent généralement des chefs de piste qui sont en charge du parcours des JO. Donc, ce sera difficile », prévoit-il.
Les cavaliers mettront le cap sur l’Afrique du Sud ce mardi et rentreront au pays le mardi 2 avril. La compétition se déroulera au Kyalami Equestrian Park à Johannesburg.