Jeudi 20 mars prochain, le Premier ministre officiera à l’inauguration de la Eastern High Security Prison, sise à Melrose. Projet longtemps attendu, cette nouvelle prison d’une capacité maximale de 1 000 détenus accueillera ses premiers locataires vers la fin du mois. Une migration qui se fera « graduellement, pour assurer que le service puisse être fait dans les meilleures conditions », a précisé le Commissaire des Prisons, Jean Bruneau. C’était hier, dans le cadre d’une visite guidée des lieux, une semaine avant l’ouverture officielle. S’étendant sur 42 arpents de terre, la Eastern High Security Prison de Melrose sera placée sous la responsabilité du DCP Jaganaden Rungadoo et de l’ACP D. Parboteeah.
544 caméras seront en permanence braquées sur les détenus où qu’ils se trouvent : dans leurs cellules, dans les dortoirs, à l’infirmerie s’ils sont souffrants, ou dans les unités d’isolation qui composent la Eastern High Security Prison de Melrose. Quatre tours de contrôle sont situées dans les quatre coins de la prison. De la tour de garde principale, la cinquième tour sise au milieu du « prison compound », des officiers auront les yeux braqués sur ces caméras qui scindent les 42 arpents de terrain en différentes zones et « compound » où se répartiront les 800 à 1 000 détenus, hommes, exclusivement.
Mais pour l’heure, la Eastern High Security Prison de Melrose est encore vide. Ses cellules, dortoirs, réfectoires, parloirs, cuisines/boulangeries et pâtisseries, ateliers de métallurgie, travaux de menuiserie, infirmerie, salle d’attente, salles de jeux, librairies, salle de gym, « barber’s corner » et autres terrains de foot, volley-ball et basket-ball accueilleront « au fur et à mesure, les détenus dès qu’ils auront été condamnés à leurs peines respectives », signale Jean Bruneau, actuel Commissaire des Prisons (CP). Les premiers « locataires » de la prison de Melrose devraient débarquer d’ici la fin de ce mois. « Une « migration » qui se fera dans la « douceur », avertit M. Bruneau, car nous mettons tous les atouts en jeu pour assurer une transition facile. » Dans le même esprit, « c’est de manière graduelle que le personnel de la prison prendra ses marques. » Des officiers « jeunes et chevronnés seront amenés à oeuvrer côte à côte, ajoute encore le CP Bruneau. Cela, dans le but d’avoir un personnel dynamique, expérimenté, mature et qui saura réagir en toutes circonstances. »
« La Eastern High Security Prison est innovatrice à plusieurs titres, signale le CP Jean Bruneau. La construction de cette prison, qui a coûté Rs 2 147 milliards à l’état, a débuté en septembre 2010 et s’est terminée en octobre de l’année dernière. » Ainsi, c’est la première prison qui aura des portes électroniques (keyless locks). En effet, certaines cellules, notamment dans le « geriatric ward » et dans le bloc administratif, seront pourvues de ces portes automatiques, contrôlées à distance, par les officiers, via les caméras.
48 heures en transit
Le “geriatric ward”, justement, est une autre innovation : « pour ceux des détenus qui doivent tirer de longues peines, précise Jean Bruneau, ce « ward » a été élaboré à leur intention. Des soins spécifiques et une approche différente leur sera accordée, vu leur âge. » S’agissant des soins, justement, il convient de noter que la Eastern High Security Prison de Melrose sera pourvue de sa propre salle d’opération, une « minor operating theatre », sur le plan médical. Outre une infirmerie, bénéficiant de la présence d’un médecin, des infirmiers et d’un personnel para-médical, l’unité sera aussi dotée d’une salle où seront admis, tel dans un hôpital des détenus souffrants. « À leur arrivée, ici, spécifie encore le CP Bruneau, chaque détenu passe les premières 48 heures dans l’espace « transit ». Là, on établit un bilan de santé complet, des examens, une fiche de santé, entre autres. Et c’est à partir de là qu’on a un profil adéquat du détenu, relativement à ce qu’il doit prendre comme médicaments, ou s’il est sur le programme de méthadone, entre autres. » Une salle de soins pour les dents, un espace de « counselling », une pharmacie ainsi qu’une unité de physiothérapie seront aussi opérationnels.
Outre d’avoir les mêmes facilités et aménités que la prison de Beau-Bassin, par exemple, en termes de « educational facilities », celle de Melrose aura aussi une « Sewer Treatment Plant ». Cela, « dans le souci d’une île Maurice durable, a rappelé le CP Bruneau, pour que les eaux usées soient réutilisées pour l’arrosage des pelouses, par exemple. »
La Eastern High Security Prison « a souvent été cataloguée de prison 5 étoiles, a précisé Jean Bruneau. Cela, non pas pour son confort. Mais pour le matériel de pointe, la technologie sophistiquée qui y est présente pour offrir une sécurité maximale dans un tel lieu de détention. » Lors de cette visite guidée des lieux, un exercice de simulation, autour d’une tentative d’évasion, a également été présentée.