La cellule d’urgence de la Central Water Authority (CWA) était à pied d’oeuvre pendant toute la journée d’hier pour s’assurer que les abonnés aient droit à une distribution d’eau le jour de Noël. Mamade Bundhoo, le responsable de cette unité, a sillonné des régions de Port-Louis. En raison de problèmes causés par une eau boueuse à la station de filtrage de Pailles, la fourniture d’eau a été réduite dans ces régions.
Pailles, Cassis et Grande-Rivière-Nord-Ouest, entre autres, sont des quartiers de Port-Louis où la fourniture d’eau a été affectée ces derniers jours en raison de pluies torrentielles sur la capitale. En conséquence, neuf citernes ont été placées dans les régions concernées pour approvisionner les habitants. Selon Mamade Bundhoo, rencontré sur place, la fourniture d’eau a dû être réduite à Port-Louis en raison de l’eau boueuse qui a affecté la station de filtrage de Pailles. « C’est une mesure temporaire. Il y a des travaux au niveau de Pailles et la situation reviendra à la normale aussitôt que tout sera terminé. En attendant, nous avons pris les mesures nécessaires. Notre équipe d’urgence est à l’oeuvre 24 heures sur 24 pour gérer la situation. »
À ce matin, c’était le statu quo à Port-Louis, nous a fait comprendre la responsable de communication de la CWA, Nafiisah Peerbaye. « Pour le moment, la fourniture d’eau est maintenue de deux à quatre heures dans les régions de Port-Louis en attendant que le temps s’améliore. En revanche, pour les régions de Chebel et de Belle-Étoile, nous serons en mesure d’augmenter la fréquence, car il y a eu une légère amélioration dans les nappes phréatiques à Trianon et à Hollyrood. »
La CWA a aussi prévu des déviations dans le système pour que Port-Louis puisse être alimenté. 10 000 m3 d’eau de Pierrefonds et 3 000 m3 de La Nicolière seront ainsi utilisées à cet effet. La CWA rappelle que la mise en place d’un « rapid filter » au coût de Rs 725 millions est en cours à Pailles et que les travaux ont atteint 80 %. D’ici mars 2015, ils seront complétés.
Ces perturbations dues aux grosses averses existent aussi dans d’autres régions de l’île, notamment dans l’Est, où les villages les plus touchés sont Grand-Sable, Petit-Sable, Beau-Champ et Bel-Air. Au Sud, à Chemin-Grenier, Chamouny, Surinam, Souillac, Riambel, Tyack, Rivière-des-Anguilles, Camp-Diable et Rivière-du-Poste, la fourniture d’eau passera de 24 heures à 10 heures par jour. Dans le centre, à Route Bassin et Palma, la fourniture d’eau sera augmentée à deux fois par jour en raison d’une hausse dans les nappes phréatiques. À Stanley, elle sera limitée à une fois par jour dû à un problème survenu avec une valve.
La CWA a fait le nécessaire pour que des camions-citernes desservent les régions affectées. À Port-Louis, des camions ont été placés dans les cliniques, hôpitaux et institutions religieuses.
Par ailleurs, la météo ne prévoit pas d’amélioration ce week-end. Les pluies et les orages continueront au moins jusqu’à dimanche, selon le dernier bulletin. Par ailleurs, un bulletin spécial d’avis d’orages émis le 24 décembre est toujours en vigueur aujourd’hui. « Il y a des risques d’accumulations d’eau et de foudre. Le public doit prendre les précautions nécessaires et se mettre à l’abri dans des endroits sûrs », précise le communiqué.
Il est aussi conseillé, pendant l’orage, d’éviter de s’aventurer en mer, sur les plaines et les structures en hauteur. En ce qui concerne la pluviosité, c’est la région de Grand-Bassin qui a été la plus arrosée hier avec 64 mm de pluie, suivi de Providence avec 45,4 mm, Mon-Bois avec 41,2 mm et de Mare-aux-Vacoas avec 38 mm.