Une descente policière, menée par l’inspecteur Thondee, a débouché dans la journée d’hier sur l’arrestation de trois femmes et d’un homme dans un “Beauty Parlour” – en fait un salon de massage – à Eau-Coulée. L’homme, un chauffeur de taxi de 52 ans habitant New-Grove, a donné à la police des indications sur les tarifs pour les différents services spéciaux fournis par les “masseuses”.
La principale concernée, qui a été interrogée par la police, a dû se présenter en cour de Curepipe sous une accusation provisoire de brothel keeping. Une somme de Rs 2 500, qui se trouvait dans un tiroir-caisse, a été saisie à des fins d’enquête. Le propriétaire du “Beauty Parlour”, connu de la police, est recherché.