Un entrepreneur de 36 ans a été arrêté récemment par une équipe de l’ADSU de la Central Division lors d’une opération à Eau-Coulée.

Ils sont tombés sur un sac en papier qui renfermait cinq boîtes de Mogadon 5mg avec 20 tablettes de psychotrope chacune, quatre autres boîtes de Neo-Codion avec 80 tablettes de comprimés, deux boîtes de Lexotamil Bromazepam avec 40 tablettes de comprimés de couleur rose, et finalement, une boîte de Valium avec 25 tablettes.

Une somme de Rs 7 125, soupçonnée de provenir de la vente de ces comprimés a été saisie sur lui. L’ADSU l’a embarqué pour une fouille à son domicile, à Vacoas, mais aucun objet compromettant n’a été retrouvé sur place. Néanmoins, la police a réquisitionné sa voiture pour des besoins d’enquête. Après son interrogatoire au poste de police de Curepipe, l’entrepreneur a été traduit le même jour en justice, où une accusation provisoire de “Possession of dangerous drugs for the purpose of selling’’ a été retenue contre lui. Comme la police a objecté à sa demande de remise en liberté conditionnelle, il demeure en détention.