Dans le cadre  de la mise en oeuvre du projet Integrated Water Management, une équipe de consultants singapourienne de la Singapore Cooperation Entreprise, du public Utilities Board et de l’organisme CH2M Hill est actuellement à Maurice pour des pourparlers avec les shakeholders évoluant dans le secteur de l’eau. Les consultants qui séjourneront à Maurice jusqu’à jeudi ont pour  objectif d’atteindre un niveau de distribution d’eau 24/7, réduire le non-revenue water, d’améliorer la gestion des ressources en eau et de développer un plan pour répondre aux demandes grandissantes d’eau.
Lundi dernier, un atelier de travail organisé par le ministère de l’Energie et des  Services publics au Domaine les Pailles a réuni une trentaine de participants, dont des représentants des trois firmes singapouriennes ainsi que ceux du ministère des Finances et du Développement Economique, du Bureau du PM et du ministère de l’Energie et des Services publics. Objectif : présenter les trois firmes singapouriennes aux organismes mauriciens responsables de l’eau à Maurice, dont la Water Resource Unit, la Central Water Authority (CWA), la  Wasted Water Authority (WMA) et l’Irrigation Authority.
Les consultants singapouriens auront, durant la semaine, des séances de  travail avec d’autres acteurs ainsi que des cadres des ministères de l’Industrie et des Coopératives, du Tourisme et des Loisirs et de l’Agro-Industrie et de la Sécurité alimentaire. But : mener une analyse situationnelle du secteur actuel de l’eau, de discuter de la performance du secteur, de passer en revue les ressources en eau, entre autres. Des rencontres sont aussi prévues avec des cadres de diverses organisations gouvernementales et non gouvernementales, des représentants des consommateurs et la communauté de planteurs. Ces différentes organisations pourront prendre connaissance de leurs opinions sur la situation  actuelle de l’eau et partager des informations par rapport au projet de gestion intégrée des ressources en eau. L’équipe singapourienne visitera également les stations de traitement de pompage souterrain et des réservoirs de la CWA ainsi que des installations de la WMA dont les stations de pompage, les réseaux d’égout et les stations de traitement des eaux usées.