Six membres du Fron Komin Travayer Sosyal (dont Salim Muthy et Eddy Sadien) ont manifesté pacifiquement encore aujourd’hui devant l’Hôtel du Gouvernement à l’heure du déjeuner pour protester contre l’augmentation annoncée du tarif d’eau en janvier 2012. Cela après leur manifestation de la semaine dernière devant le siège de la Central Water Authority, St Paul.
« Fact-finding Committee lor Mare-aux-Vacoas ! », « Pran kont, nou mari an koler ar ogmantasyon dilo ! », « Ogmantasyon Dilo Ce Linzistis Kont Lepep ! », « Nomine Politik Pe Fer Ditor Bann Institisyon ! ». Tels sont les slogans brandis par les six membres du Front Komin Travayer Sosyal (FKTS) qui ont manifesté ce midi devant l’Hôtel du Gouvernement pour protester contre l’augmentation annoncée du tarif d’eau à partir de janvier 2012.
« Li inakseptab ki dan bann kondition kot bann Morisyen pa be gagne dilo kuma bizin, gouvernma vinn ek enn ogmantasyon tarif dilo », s’insurge le porte-parole du FKTS, Salim Muthy, dans une déclaration au Mauricien. « Bann Morisyen pa kapav pey pou inkonpetans bann nomine politik », ajoute-t-il sans décolérer. « Nou pou kontigne fer manifestasyon pacifik ziska ki gouvernma anil sa ogmantasyon-la ek ki li met enn Fact-Finding Committee dibout pour examine si certin pa finn detourn dilo Mare-aux-Vacoas », explique le porte-parole du FKTS.
Dans ce contexte, Salim Muthy se demande si le Deputy Prime-Minister, Rashid Beebeejaun, n’a pas induit l’Assemblée Nationale en erreur en déclarant récemment qu’il n’y a aucun détournement des cours d’eau alimentant le réservoir de Mare-aux-Vacoas qui dessert une très grosse partie de la population en eau. « Lor ki li finn baz li pou dir sa ? Ki lanket ki so minister finn fer ? », s’interroge le porte-parole du FKTS.
Salim Muthy révèle que certains mêmes du FKTS et lui, ont effectué dimanche une visite dans les environs du réservoir de Mare-aux-Vacoas et qu’ils ont constaté de visu des traces, dans au moins deux cours d’eau alimentant le réservoir. Celles-ci, disent-ils, laisseraient comprendre que l’écoulement de l’eau était très conséquent. « Enn cour d’eau sorti Grand-Bassin li ankor imid ek dan enn kanal, ki travers pre ar ann domaine, ou trouve ki oter dilo ti pe koule ladan pou al devers dan Mare-aux-Vacoas », indique-t-il.
En outre, poursuit le porte-parole du FKTS, le nouveau directeur de la Central Water Authority (CWA), Prem Suddul, a lui même reconnu, dans des déclarations à la presse, que la déforestation dans la région de captage de Mare-aux-Vacoas a aussi pu avoir une incidence sur les précipitations (pluies) dans cette région.
Salim Muthy souligne par ailleurs que le gouvernement, le CWA et la Water Resources Unit reconnaissent officiellement que plus de 40 % de l’eau traitée se perdent dans le système de distribution de la CWA. « Depi des ane nou pe tan dir pe fer kiksoz. Me ziska ler zero », déplore-t-il.
« Tous les gouvernements successifs ont failli sur le dossier de la gestion de l’eau. C’est pour toutes ces raisons que nous demandons un Fact-Finding Committee sur Mare-aux-Vacoas et sur la gestion de l’eau avant qu’une augmentation du tarif d’eau ne soit acceptable », conclut Salim Muthy, en précisant que le FKTS va continuer à manifester pacifiquement jusqu’à ce que le gouvernement cède à leur demande.