Les régions de l’est et du sud connaissent depuis ce week-end un léger soulagement dans la distribution d’eau. C’est ce que confirme la Central water Authority (CWA) après l’apport en pluviométrie généré par le cyclone Dumile qui a concerné le pays en début d’année et les travaux de réhabilitation effectués par les techniciens de la CWA dans ces régions. Toutefois, il ne s’agit pas de mesures d’assouplissement conséquentes car l’autorité maintient sa politique de rigueur générale au sujet de la distribution d’eau potable.
La semaine dernière, les habitants de l’Est, notamment Bramstan, Écroignard, Trou-d’Eau-Douce, Petit-Sable, Grand-Sable et des régions avoisinantes étaient privés d’eau car la production des boreholes principaux desservant ces régions, ceux de Caroline et Belle-Rose/Clémencia avait chuté de plus de 75 %. Les pluies de Dumile sont venues ainsi compenser le manque d’eau dans ces régions et la marge de déficit a été réduite, passant de 75 % à 55 %. Ensuite, le borehole de Petit-Paquet a été réhabilité avec des travaux d’agrandissement et un rendement amélioré pour une capacité de 7 000 m3 par jour. Selon Bishek Narain, responsable de communication à la CWA, les résultats de cette initiative sont visibles : « Les gens ont eu une meilleure fourniture d’eau qui est plus régulière. Nous avons par ailleurs réduit les flottes de camions-citernes dans l’Est », indique note interlocuteur.
Le Sud a connu des perturbations majeures avec la boue qui a causé l’obstruction d’une pompe à Rivière-du-Poste, ce qui a conduit à l’arrêt de la production d’eau. Un système parallèle a été mis en oeuvre par l’Emergency Cell de la CWA, les techniciens de Mechanic & Electric, afin de pomper l’eau de la rivière et depuis vendredi dernier, la production a redémarré. Suite à cela et l’apport en pluviométrie de Dumile pour l’Est et le Sud, la CWA a décidé d’assouplir légèrement le régime de distribution d’eau en prolongement des heures d’approvisionnement. Mais la rigueur et la vigilance restent de mise, affirme le responsable de communication de la CWA qui continue de faire appel à la population pour une utilisation judicieuse de l’eau. Une décision prise en fin de semaine par le comité pour la gestion de l’eau, avec la participation des conseillers et techniciens du ministère des Services publics, des responsables du Central Electricity Board (CEB), de la Water Resources Unit (WRU), de la station météorologique de Vacoas et de l’état major de la CWA.
Par ailleurs, d’importantes pluies qui se sont abattues dans certains endroits hier ont nourri les espoirs de voir nos réservoirs se remplir mai il s’agissait plutôt de pluies causées par une brise de mer, localisées et inéquitables selon les régions. Les plus hautes valeurs de pluviométrie à 4 h ce matin s’établissent comme suit : Port-Louis 33,8 mm, Quatre-Bornes 46,2 mm, Vacoas 43,6 mm, Trou-aux-Cerfs 27 mm alors qu’à Mare-aux-Vacoas, l’on a recueilli seulement 0,2 mm. Les pluies d’été qui remplissent habituellement les réservoirs se font donc toujours attendre. Les pluies localisées d’hier n’ont eu pour effet que de provoquer des accumulations d’eau sur les routes et dans les cours où les sapeurs-pompiers ont dû intervenir. Au cours des prochaines heures, la météo prévoit un temps nuageux sur le plateau central et la moitié ouest de l’île avec des averses qui seront fortes par moments. Il existe des risques d’orages isolés. Ailleurs, le ciel sera mi-couvert. De plus, quelques ondées résiduelles risquent de persister ce soir.