Plus de 97 000 familles qui consomment moins de 10 mètres cubes d’eau exemptées
Le Deputy Prime minister et ministre de l’Énergie et des Services publics, Rashid Beebeejaun, a annoncé officiellement, ce matin, que les tarifs d’eau (eau potable et eaux usées) vont subir une hausse de 35 % à partir de janvier prochain.
Ce qui ne reflète que Rs 30 sur la facture d’eau mensuelle d’une famille de quatre personnes. « Ce n’est pas énorme comparé au coût d’un paquet de cigarettes », fait-il remarquer. Cette hausse intervient après celle d’août 2002, en raison des difficultés d’opération auxquelles font face la Central Water Authority (CWA) et la Wastewater Management Authority (WMA).
« L’eau n’est pas une ressource infinie. On peut avoir de la pluie ; elle peut également arriver tardivement. Le changement climatique nous affecte également. Il nous faut, donc, être conscients de ces réalités, utiliser cette ressource judicieusement et ne pas la gaspiller », a lancé le Dr Beebeejaun, avant de commenter les nouveaux tarifs qui seront en vigueur à partir de janvier prochain. Il a affirmé qu’à Maurice le coût d’un mètre cube d’eau est beaucoup moins élevé que dans les pays de la région — Seychelles, Comores, La Réunion et Madagascar — mais aussi en Afrique. « Nous sommes le moins cher dans la région », a-t-il souligné, avant d’ajouter : « Imaginez 20 mètres cubes d’eau, soit 20 000 litres d’eau pour Rs 150 seulement, et de l’autre côté, un litre d’eau embouteillée à Rs 15/Rs17 ou plus. » Le Dr Beebeejaun a indiqué que cette hausse de 35 % n’affectera pas les économiquement faibles qui représentent environ 97 000 sur un total de 330 000 abonnés, car ils consomment moins de 10 mètres cubes d’eau. Quelque 19 000 abonnés sur 54 000 seront également exemptés de cette hausse sur les eaux usées.
Selon le DPM, la CWA fait face actuellement à de grands défis : elle investit énormément dans la réparation et le remplacement des tuyaux. Le gouvernement lui a accordé un prêt de Rs 630 millions et un grant de Rs 267 millions pour ces travaux. L’on note aussi les projets de barrage à Bagatelle et à Rivière-des-Anguilles qui coûteront environ Rs 9 milliards. « Le barrage de Bagatelle devrait être opérationnel vers la fin de 2014 et celui de Rivière des Anguilles est en bonne voie », a-t-il déclaré. De l’autre côté, la WMA compte des projets de quelque Rs 6 milliards. « Nous travaillons sur un système intégré de la gestion des eaux. Les Singapouriens sont là. Ils vont soumettre leur rapport en janvier prochain. Ils travaillent sur la non-revenue water en priorité », a déclaré le Dr Beebeejaun.
Par ailleurs, le président du conseil d’administration de la CWA, Prem Saddul, a, lui, déclaré que la CWA fera de sorte à ce que la population obtienne, dans les années à venir, davantage d’eau et à des heures plus longues. Ce qui est possible, selon le Dr Beebeejaun, avec tous les investissements qui sont effectués actuellement dans le secteur. Il a rappelé que déjà le nord et l’est de l’île obtiennent entre 18 et 24 heures de fourniture d’eau journalière.
_____________________________________________________________
Hausse de Re 1.50 par m3 pour l’usager domestique
Les nouveaux tarifs de l’eau proposés se déclinent comme suit : de Rs 4.50 à Rs 6 le m3 pour une consommation de moins de 10 m3 ; de Rs 5.50 à Rs 8 le m3 pour les prochains dix mètres cubes ; Rs 17 le m3 pour les prochains 30 m3 et Rs 32 le mètre cube pour tout m3 additionnel. Pour les hôtels et autres guest houses, le tarif passe de Rs 18 le m3 pour les premiers 100 m3 à Rs 34. Les prochains 150 m3 seront facturés à Rs 24 le m3 et tout m3 additionnel sera facturé à Rs 30 le m3. Les usagers commerciaux verront leur tarif passer de Rs 12.50 le m3 pour les premiers 100 m3 à Rs 23 le mètre cube pour tout mètre cube additionnel. Quant aux usagers industriels, ils paieront Rs 18 le m3 au lieu de Rs 10 à Rs 16.