Le congrès national annuel du PMSD, qui sera organisé dans l’enceinte de l’école hôtelière à Ebène, à compter de 10h demain, sera l’opportunité de présenter le PMSD 2.0, a déclaré hier après-midi au Mauricien le leader du PMSD.
À l’instar des partis politiques européens, a expliqué Xavier-Luc Duval, la direction des Bleus maintiendra un contact permanent avec tous ses partisans par le biais du digital. « Ainsi, tous ceux intéressés à adhérer au PMSD pourront trouver un formulaire d’admission,  consulter la Constitution du parti, suivre les décisions du Bureau politique. Nous voulons approfondir la démocratisation du PMSD à travers le digital », a ajouté le leader de ce parti qui considère, de surcroît, que celui-ci est « le plus moderne de Maurice ». Les membres du PMSD seront également en mesure d’apporter leur contribution financière à leur parti par le biais du digital, indique-t-on, dans l’esprit des propositions faites quant au financement des partis dans le cadre du projet de réforme électorale.
« Nous allons prendre des mesures pour nous consolider durant les douze prochains mois, définir notre vision et notre mission, et ainsi aller de l’avant », insiste le leader bleu. Le PMSD a déjà procédé à l’inscription de ses membres et selon les dernières données il en compte déjà 14 000. « Notre objectif est d’atteindre 1000 membres par circonscription », affirme Xavier-Luc Duval.
Tous les leaders des partenaires du PMSD au sein de l’Alliance lepep ont été invités au congrès de demain.  Tous les ministres et dirigeants du PMSD prendront la parole à cette occasion et il reviendra à Xavier-Luc Duval de transmettre le message final aux partisans.
De son côté, l’aile jeune du PMSD, sous l’impulsion d’Adrien Duval, présentera un code d’éthique auquel les bleus devront adhérer et qui s’articulera autour de cinq points.