Le Commissaire au Sport et à la Santé de Rodrigues, Ismaël Valimamode a fait une sortie en règle, hier après-midi à Ebène, en réclamant fermement l’institition d’un comité régional olympique à Rodrigues et la participation des sportifs rodriguais à des événements internationaux, en tant qu’île indépendante. A commencer, ne serait-ce, par les prochains Jeux de la CJSOI et les Jeux de la Francophonie. Il intervenait à l’occasion de la cérémonie de remise de prix aux lauréats 2013 du Trust Fund for Excellence in Sports (TFES).   
Exprimant « le voeu de toute la classe sportive de Rodrigues », Ismaël Valimamode a qualifié cette revendication de « légitime », en faisant part de l’apport conséquent des sportifs rodriguais dans la réussite du sport mauricien sur la scène internationale. « 2013 a été une année assez frustueuse avec une belle moisson sportive. On espère qu’elle sera plus grande en 2014… Cela démontre que les sportifs rodriguais valent leur pesant d’or au plan international », s’est-il réjoui.
Toutefois, Ismaël Valimamode a aussi déploré certains faits en déclarant que « la performance de la lutteuse Joyce Milazar n’est pas passée inaperçue lors des Jeux de la Francophonie à Nice. Elle a été la première médaillée de Maurice à ces Jeux. On connait les difficultés auxquelles elle a dû faire face pour arriver à ce niveau… face à la fédération dont les motivations ne sont pas claires en ce qu’il s’agit de l’encadrement des lutteurs rodriguais qui pourtant ont fait leurs preuves. Malheureusement, la façon de faire de certaines fédérations pousse les Rodriguais à demander haut et fort leur participation en tant qu’île à part entière aux compétitions inter-îles. Demande que je considère légitime…»  Il est d’avis que cette demande pourrait se concrétiser ne serait-ce aux prochains Jeux de la CJSOI et de la Francophonie.
Il a dit soutenir aussi «de manière ferme la demande des comités régionaux sportifs de Rodrigues pour l’institution d’un comité régional olympique pour promouvoir les disciplines sportives de façon plus optimale conformément au concept de l’autonomie.» Le Commissaire au Sport et à la Santé a aussi évoqué le nouveau Sports Act. « Même s’il existe des garde-fous et malgré l’assurrance affichée par le ministre Ritoo, le flou persiste. Car on ne voit rien de clair et de concret … », a-t-il réagi. Il a sollicité l’aide du TFES pour que le concept sport-études se concrétise en 2014 dans l’île afin de pouvoir accueillir un plus grand nombre de demandes de bourses de la part de sportifs rodriguais.
Cette année, seulement neuf sportifs rodriguais ont disposé d’une allocation financière située entre Rs 2 000 à Rs 5 000, selon la grille de programmation d’assistance financière destinée aux sportifs de haut niveau.
Nous reviendrons, par ailleurs, prochainement sur la remise des pris aux lauréats 2013 du TFES.