Le ministère de l’Éducation a organisé une réception en l’honneur des lauréats de la cuvée 2014 hier à l’Henessy Park Hotel, à Ébène. L’occasion pour la ministre Leela Devi Dookun-Luchoomun d’inviter les jeunes à servir leur pays, que ce soit sur le plan professionnel ou à travers la politique. Elle les encourage également à développer une conscience sociale et à apprendre la solidarité.
« Votre réussite a été le fruit de nombreuses années de travail, d’efforts et de sacrifices. C’est pour cela qu’il est important pour le ministère de la célébrer et de vous encourager à continuer à viser l’excellence. » C’est en ces termes que la ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun, s’est adressée aux lauréats de Maurice et de Rodrigues lors de la réception offerte par son ministère hier. Elle a eu une pensée spéciale pour tous ceux qui ont été classés après les lauréats et qui ont fait autant d’efforts et produit d’aussi bons résultats.
La ministre a tenu à insister sur le fait que la réussite dans le monde professionnel n’est pas basée uniquement sur les bons résultats à l’université. « La réussite dans le monde du travail ne dépend pas uniquement des compétences, mais aussi de la créativité et de l’innovation. Les employeurs mettront le prix pour ceux qui possèdent ces trois qualités. Donc, assurez-vous de développer toutes ces compétences ainsi qu’une conscience sociale. » Après avoir rappelé aux jeunes le nombre de personnes touchées par la pauvreté dans le monde, elle les a invités à apprendre à faire preuve de solidarité.
La ministre de l’Éducation a invité les jeunes boursiers à se mettre au service du pays, que ce soit dans le monde professionnel, mais aussi au gouvernement. « Le pays a besoin des meilleurs cerveaux. On peut aussi se mettre au service de son pays à travers la politique active, comme cela a été le cas pour moi. Allez-y : choisissez votre carrière. Mais sachez également saisir l’opportunité de servir votre pays en faisant preuve d’excellence, mais aussi d’honnêteté et d’intégrité. » Elle a eu un mot spécial pour les filles et a rappelé qu’elles ont leur place dans les institutions du pays, en citant en exemple la présidente Ameenah Gurib-Fakim.
Leela Devi Dookun-Luchoomun a demandé à ceux qui s’envoleront bientôt pour l’étranger de ne pas oublier qu’ils sont les ambassadeurs de Maurice. « Vous allez sans doute vous retrouver dans des conditions difficiles, loin de ceux que vous aimez, mais ne vous posez pas de question, car vous allez réussir. Soyez déterminés ! » Et à ceux qui poursuivront leurs études supérieures à Maurice, Leela Devi Dookun-Luchoomun  a tenu à rappeler qu’ils auront droit à un « fully funded post graduate course » après avoir complété leur « degree ». À une question sur la révision à la hausse du plafond des « additional scholarships », la ministre a laissé entendre qu’elle préfère donner la chance à un plus grand nombre de jeunes d’accéder à un « undergraduate course ». Et d’ajouter que les bénéficiaires des « additional scholarships » auront la possibilité de bénéficier d’une bourse complète pour les « post graduate courses ».