Si le ministère de l’Éducation affirme n’avoir rien à reprocher à Marie Lise Simonet, rectrice d’Ébène SSS Girls, cette dernière a cependant été transférée « temporairement » au Head Office de la Zone 2 (Beau-Bassin) où elle est responsable des travaux administratifs. Cette mesure a été prise après que cette dernière a fait l’objet de nombreux reproches de la part d’élèves lors d’une manifestation le 21 mai. En attendant les conclusions de l’enquête du ministère de l’Éducation, la rectrice a été transférée « pour son propre bien », soutient une source officielle du ministère.
« Une femme de poigne », c’est ainsi qu’est qualifiée Marie Lise Simonet, rectrice du collège Star, Ébène SSS Girls. « Jusqu’à preuve du contraire, on ne trouve rien à reprocher à Mme Simonet », indique-t-on au ministère. On y affirme également que Marie Lise Simonet n’a fait qu’appliquer les règlements des autorités concernant le maintien de l’ordre et de la discipline au sein du collège, « mais c’est pour son propre bien qu’elle a été transférée parce qu’elle a été victime d’une humiliation », dit une source officielle du ministère.
Le transfert de Marie Lise Simonet n’a cependant pas été bien accueilli par le syndicat des recteurs des collèges d’État. Madoo Ramjee, président de ce syndicat, déclare: « Au lieu de résoudre le problème, le ministère a donné raison aux élèves. Désormais, lorsque des élèves ne sont pas contents des règlements de la direction, ils vont manifester et le ministère règlera le problème en transférant le recteur. » Ce dernier déplore également le manque de dialogue dans cette affaire. Selon lui, il aurait dû y avoir une rencontre entre Mme Simonet et les élèves afin de discuter des problèmes. Le syndicat a envoyé une lettre au ministère dans ce sens.
Par ailleurs, pour le président du syndicat, « la situation est paradoxale: d’un côté, on déplore le manque de discipline qui augmente dans les collèges, mais quand une rectrice instaure des règlements, on l’accuse d’être trop sévère ». Madoo Ramjee souligne également qu’il existe un chapitre dans le School Management Manual qui stipule que chaque école doit appliquer un règlement interne. « Le système de conduct marks existe depuis toujours dans tous les collèges sous différentes formes, c’est une manière comme une autre de maintenir la discipline », soutien Madoo Ramjee.