Un premier cas de contamination par le virus Ebola est suspecté sur l’île de La Réunion. Il s’agit d’une pharmacienne qui a été hospitalisée le vendredi 12 pour de fortes fièvres alors qu’elle était récemment allée en voyage en Guinée dans le cadre d’une mission humanitaire. C’est ce qu’ont annoncé les autorités sanitaires de l’île, indiquant que les résultats d’analyses seront connus lundi.
Atteinte de symptômes compatibles avec le virus Ebola et revenant d’un pays où l’épidémie de fièvre hémorragique fait rage, la patiente a été transportée, avec forces précautions, au CHU Félix Guyon de Bellepierre de Saint-Denis, le seul hôpital de l’île habilité à la prise en charge de malades atteints d’Ebola. Ce serait le premier cas d’Ebola dans l’île de La Réunion, s’il était confirmé. Les résultats d’analyse sont attendus ce lundi, et à la lumière des résultats, si le cas est confirmé, le ministère de la Santé réunionnais fera une communication officielle. Une réunion des représentants de l’ensemble des personnels de santé a été organisée au CHU où la patiente a été admise, selon les autorités réunionnaises, qui appellent à “ne pas s’affoler”. “En tout état de cause, La Réunion est médicalement et sanitairement bien équipée pour faire face à ce type de cas”, assure-t-on.