Dans le cadre d’un échange musical et culturel, onze membres de l’association Zanbrokal’bass de La Réunion ont passé une dizaine de jours à Rodrigues. Invités par l’Association des Accordéonistes de Rodrigues, ils ont eu la chance de jouer en compagnie d’accordéonistes rodriguais et de découvrir la culture musicale de l’île.
“Nous sommes très contents d’être ici. C’est super ! Nous rencontrons pas mal de gens. C’est très intéressant. Nous avons adoré découvrir la musique rodriguaise. C’est une musique très vive, dynamique. Elle possède un côté festif que nous aimons beaucoup”, déclare François Fock Chow Tho, président de l’association Zanbrokal’bass. “Tout s’est très bien passé. Cet échange musical a été très intéressant à tous les niveaux”, renchérit Marlin Augustin, président de l’Association des Accordéonistes de Rodrigues. Soulignons que l’association Zanbrokal’bass avait déjà invité trois accordéonistes rodriguais à La Réunion en octobre 2011.
Enrichissant.
Les onze membres de cette association ont rencontré une cinquantaine de Rodriguais. Ils ont pu jouer en leur compagnie et ont eu également l’occasion d’interpréter des morceaux typiques rodriguais à la manière réunionnaise. Ils ont été rejoints par la suite par des élèves d’une école de musique réunionnaise. “Il est clair que nous n’avons pas la même culture de l’accordéon et c’est cela qui a rendu cet échange intéressant. Nous avons joué des morceaux de Scottish à notre manière.”
Pendant leur séjour, ils se sont produits devant le marché de Port Mathurin, à l’Alliance Française de Rodrigues, dans un bal à Camp du Roi, ainsi que dans des établissements scolaires. Ils en gardent de merveilleux souvenirs. “Cela nous a beaucoup plu de jouer devant tous ces Rodriguais. C’était très enrichissant.”
Découverte culinaire.
Au-delà de l’aspect musical, cet échange a également été bénéfique culturellement, si l’on en croit nos interlocuteurs. Selon eux, la découverte culinaire a été particulièrement enrichissante. “On s’est régalé de la cuisine rodriguaise. Tout était délicieux : civet d’ourite, giraumon, achard de papaye, salade de papaye, jus de limon, tourte rodriguaise…”, souligne François Fock Chow Tho.