Jude Reynols et ses coéquipiers n’effectueront pas le déplacement à La Réunion

Coup de froid pour les boxeurs mauriciens, hier en fin d’après-midi au Complexe sportif de Glen-Park. Alors qu’ils entamaient leur séance d’entraînement, ils devaient apprendre que le gala Réunion/Maurice prévu en fin de semaine à Saint-Denis avait été tout bonnement annulé. Pour rappel, onze pugilistes, dont deux de la catégorie Youth, avaient été retenus pour ce déplacement.

Le président de l’Association mauricienne de boxe (AMB), Indiren Ramsamy, explique les raisons derrière l’annulation de dernière minute. « Il était question que ce gala regroupe également des Sud-Africains, mais ces derniers ont déclaré forfait. De ce fait, en accord avec le ministère de la Jeunesse et des Sports, nous avons décidé de ne pas effectuer également le déplacement, réservant ce budget pour une compétition plus relevée et qui verrait la participation de plusieurs pays. » Et d’ajouter : « C’est chagrinant de demeurer à quai quasiment à la veille du déplacement, mais je suis certain que nos boxeurs bénéficieront nettement plus lors d’une échéance au cours de laquelle ils pourront livrer plus de combats. »

Cette prochaine échéance pourrait bien se tenir en Inde à la fin de ce mois. Toutefois, le président de l’AMB émet quelques réserves. « Nous sommes certes en présence d’une invitation. Toutefois, nous avons effectué une demande de stage de trois semaines à l’issue de la compétition. Si elle est rejetée, nous ne nous déplacerons pas », explique-t-il. Il est par contre certain que les Mauriciens seront présents aux championnats d’Afrique de la zone 4. Ce sera une première étape avant les championnats d’Afrique et les Jeux d’Afrique, soit deux événements majeurs de cette présente saison.

L’AMB prévoit également un stage en Europe ou à Cuba afin d’aborder ces compétitions continentales, de même que les Jeux des îles, dans les meilleures conditions.