Des défis intéressants attendent le beach volley mauricien au cours des prochains mois. La première échéance sera la CAVB Nations Cup qui se déroulera au Mozambique du 10 au 15 mai. Qualifiée d’office au niveau de la zone 7, Maurice sera représentée par les paires Éric Louise-Evans Sauteur et Angélique Ramdoss-Vanessa Chellumben, soit les vainqueurs de la ligue nationale.
La course vers les podiums ne s’annonce guère de tout repos dans le sens où les ténors du continent seront présents, à l’instar des paires tunisiennes et égyptiennes qui étaient en action aux derniers Jeux Olympiques de Rio en masculin et féminin respectivement. « Ce sera compliqué, mais cette sortie constituera un tremplin en vue des autres compétitions », soutient Reza Itoola, récemment nommé entraîneur de la sélection masculine en vue des prochains Jeux des îles. Il faut également savoir que le choix pour le responsable de la sélection féminine s’est porté sur Pascal Ava. Ce dernier était d’ailleurs en action au Mozambique, avec comme partenaire David Carcasse, dans le cadre des Jeux d’Afrique de 2011.
De leur côté, Éric Louise et Evans Sauteur retrouveront le sable mozambicain après leur participation au tournoi qualificatif en vue des JO en octobre de l’année dernière. « Ce sera le point de départ en vue des Jeux des îles », ajoute Reza Itoola. Pour rappel, le Conseil International des Jeux, au cours de sa dernière réunion à Maurice, avait pris la décision d’inclure cette discipline au programme des JIOI 2019 au même titre que la voile.
L’autre échéance à court terme sera l’épreuve qualificative en vue des Jeux du Commonwealth qui se déroulera probablement en juillet. S’ensuivront l’année prochaine les phases qualificatives pour les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo et les Jeux d’Afrique.