À six semaines de la rentrée parlementaire, avec le nouveau député du Parti travailliste, Arvin Boolell, qui prêtera serment, les premiers signes de tractations se précisent. L’une des conséquences de ces mouvements politiques se résume au fait que le poste de leader de l’opposition de Xavier-Luc Duval devient de plus en plus chancelant.

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In