Le duo Bhakhsi-Ng Ping Cheung fait de la résistance à la TEC
En cette période de campagne électorale, la Tertiary Education Commission (TEC), sous la tutelle du ministre de l’Enseignement supérieur Rajesh Jeetah, qui a été une véritable mine de scandales, se signale de nouveau en faisant fi de décisions entérinées en haut lieu. Le tandem composé d’Ashok Kumar Bhakshi, directeur exécutif en sursis, et d’Éric Ng Ping Cheung, bénéficiant d’appui occulte, fait la pluie et le beau temps, avec des règlements de comptes contre des cadres qui ne se laissent nullement marcher sur les pieds.
Après avoir analysé, avec détails, les dossiers de chacun des employés de la TEC interdits de fonctions au cours de ces derniers mois, le conseil des ministres a préconisé la mise sur pied d’un Fact Finding Committee pour procéder à une évaluation des problèmes au lieu de s’engager directement dans la voie des mesures disciplinaires. Mais le duo de la TEC ne partagerait pas cet avis…