À peine un mois après son ouverture, l’école maternelle île aux Enfants de Kristel Jacques surprend. Pouvant accueillir trente-cinq enfants et dotée d’un personnel sélectionné et de qualité, cette garderie/école maternelle fonctionnant sept jours sur sept répond aux normes européennes et offre à l’enfant le soin et l’attention nécessaires pour qu’il grandisse et s’épanouisse sainement. Hier après-midi les enfants s’étaient déguisés, prélude pour la fête de Halloween qui sera célébrée le 31 octobre. Incursion…
 
Une ribambelle d’enfants courant dans tous les sens dans la cour, chacun ayant la tâche de confectionner des citrouilles ou de se colorier le visage pour être dans le ton de Halloween. Jade, Aéone, Lydia sont prêts pour le Lapiniata. Ce jeu consiste à fabriquer une citrouille orangée à base de papier mâché, à la peindre en orange, à la grimer. Avant la finition du moulage, il suffit d’y placer des bonbons et le tour est joué. On la suspend par la suite sur un arbre et à l’aide d’un bâton, on cogne fort jusqu’à ce que la coquille se casse, et, à chacun de se précipiter pour avoir dans son escarcelle le maximum de bonbons. Les petits âgés de 3 ans se régalent. D’autres ont choisi de se laisser peindre le visage à l’image des personnages de Halloween. Les gâteaux ne tardent pas à faire leur apparition : du cake à l’orange avec pour motif une toile d’araignée ou un autre à l’effigie de la citrouille, des petits sablés, le potiron de breuvage sous forme de Ice T, bref, les enfants ont passé un merveilleux moment en compagnie de leurs enseignants. Sylvanna, assistante à la direction, qui assiste Kristel Jacques dans son travail, est celle qui possède une âme d’artiste. Toutes les fresques de Halloween, elle les a imaginées en mettant en relief un véritable enchantement de décor. Ayant eu une formation d’éducatrice à Maurice et en France, Kristel Jacques dit avoir voulu donner une identité bien mauricienne à son concept d’éducation. « Les parents peuvent opter pour trois formules lorsqu’ils inscrivent leurs enfants. La première, garderie et service, signifie que l’enfant profite des services de la garderie de 7 h à 18 h. Le deuxième est un service de bien-être avec des packages tout inclus : couches, lingettes, produits d’hygiène. La troisième option, sérénité, est pour les parents qui n’ont pas le temps de préparer un tifin. Nous, on leur offre un plat bio : jus de fruits pressé, tartine de pain, beurre, confiture à leur accueil. Repas frais à midi avec dessert et eau minérale. Biscuit, yaourt, jus de fruits pressé pour le goûter. » Un autre avantage est que le parent peut à partir d’une webcam suivre l’évolution de son enfant à la garderie. « On a aussi un suivi journalier avec les parents, on leur envoie par internet les commentaires sur la journée et le progrès de leurs enfants. C’est comme un journal intime, où chaque parent a un compte rendu complet. » Kristel Jacques prévoit d’autres activités, notamment tout un programme autour de la fête Divali. « C’est aussi encourager les enfants à connaître les cultures des uns et des autres. Prochainement,on fera appel à des enseignants qui parlent l’italien ou l’allemand, c’est aussi une manière d’initier un enfant à l’apprentissage dès un jeune âge d’une autre langue. »