Au pied de la montagne des Signaux se trouve Lekol La Montagn. Elle accueille des enfants de milieux modestes qui ont développé un certain amour pour le théâtre. Avec l’aide de Jacques Lafitte et de quelques enseignants de la RCEA, ils présenteront, du mercredi 19 au dimanche 23 mars, la comédie musicale L’école Ame Balle-a-Eau au théâtre Serge Constantin.
Dans la cour de récré de l’école primaire Signal Mountain, une dizaine d’enfants en pleine répétition pour la pièce qu’ils joueront sur les planches du théâtre Serge Constantin dans les jours à venir. “Bonjour Madame, bonjour les professeurs, bonjour les amis, au revoir les parents”, chantent-ils en choeur pour saluer celle qui jouera l’assistante du maître d’école, Mme Lamoche. Une femme hautaine et vieux jeu dans son approche pédagogique, qui a pour devise : “On ne se sert pas de gros kreol à l’école.”
L’école Ame Balle-a-Eau (anbalao), comédie musicale mauricienne en français et créole, écrite par Jacques Lafitte, ancien enseignant et inspecteur des écoles, est inspirée d’anecdotes puisées du milieu éducatif.