La date du 27 août 2012 sera à tout jamais inscrite en lettres dorées dans les annales de l’école primaire Saint Enfant Jésus, Rose-Hill. Cette institution rose-hillienne a eu l’insigne honneur d’accueillir ce jour-là dans ses murs un visiteur de marque en la personne d’Emmanuel Muvunyi, du Rwanda. Il était parmi les dix finalistes du « Commonwealth Education Good Practice Award » organisé dans le cadre de la tenue chez nous de la 18e « Commonwealth Conference of Education Ministers » dont l’ouverture officielle devait avoir lieu le 29 août au Centre Swami Vivekananda, à Pailles.
Pour cette visite, qui devait s’échelonner sur une demi-journée, Emmanuel Muvunyi était accompagné du pédagogue Jimmy Harmon, de l’Institut Cardinal Jean Margéot, dont il était l’hôte ce jour-là. Petite explication d’appoint : M. Harmon était également l’un des participants à la 18 « Commonwealth Conference of Education Ministers ». Jimmy Harmon et Emmanuel Muvunyi étaient parmi les dix finalistes retenus pour l’attribution du « Commonwealth Education Good Practice Award ». Toutefois, à l’ouverture de la conférence le 29 août, c’est finalement M. Muvunyi qui s’est vu attribuer le prix du « Commonwealth Education Good Practice Award ».
Occupant les fonctions de Deputy Director General, Rwanda Education Board, Emmanuel Muvunyi est une importante personnalité dans le monde de l’éducation au Rwanda. Ce quinquagénaire détient une Maîtrise et prépare actuellement une thèse universitaire en vue d’un Doctorat, a-t-il confié. Avant d’accéder à ses présentes fonctions professionnelles, il a été Professeur à l’université de Kigali, qui est la capitale du Rwanda.
Par ailleurs, en vue de comparer le système éducatif mauricien à celui de son pays, Emmanuel Muvunyi avait exprimé ouvertement le désir de voir de près le fonctionnement d’une école primaire chez nous. D’où la proposition de Jimmy Harmon de lui faire visiter l’école St Enfant Jésus, l’une des écoles avec lesquelles il travaille en étroite collaboration à la réalisation de certains projets d’ordre éducatif. L’école St Enfant Jésus n’est d’ailleurs à un jet de pierre de l’Institut Cardinal Jean Margéot, qui se trouve sur la Route Royale, vis-à-vis de l’église du Mont Martre, et à côté de celle de Notre Dame de Lourdes.
Lors de sa visite de l’établissement de Rose-Hill, Emmanuel Muvunyi a eu droit à un accueil chaleureux de la part de toute la communauté scolaire : du maître d’école, Mario Allawdeen, aux membres du personnel enseignant et non-enseignant en passant par les petits écoliers. Ces derniers étaient tous réunis dans la cour de l’école pour l’assemblée de l’après-midi.
Le directeur de l’école, Mario Allawdeen, a ensuite invité le distingué visiteur à assister à un petit spectacle culturel, qui mettait en exergue les différentes facettes de notre société multiculturelle. Cette petite représentation a été exécutée avec brio par des élèves de différentes classes. Pour ne pas faire mentir la tradition, les écoliers ont effectué un numéro de séga, un numéro de danse orientale et quelques chants en anglais et en français.
La partie cruciale de cette journée, toutefois, était de permettre au visiteur d’assister à une classe. Emmanuel Muvunyi a alors été convié à prendre place dans la salle de classe de la cinquième, sous la responsabilité de l’enseignant Rouben Palmyre, pour leçon d’anglais intitulée « What is an Adjective ? »
Le médium d’enseignement était, à quelques exceptions près, la langue anglaise et, comme support matériel, l’enseignant a fait usage du tableau interactif, qui fonctionne grâce au réseau informatique.
« J’ai suivi cette classe avec un grand intérêt. L’enseignant a été clair dans ses explications sur le sujet donné, c’est-à-dire les adjectifs, et les élèves y ont marqué une participation active en répondant correctement aux questions de l’enseignant. C’est à peu près le même niveau d’éducation que nous avons au Rwanda. En outre, le tableau interactif est un support matériel moderne qui contribuera grandement au progrès dans le monde de l’éducation à Maurice », a déclaré Emmanuel Muvunyi.
À l’heure de la pause, autour d’une tasse de thé, le distingué visiteur a remercié chaleureusement le maître d’école pour cette journée marquée de satisfactions. Et avant que M. Muvunyi ne prenne congé de ses hôtes, au nom de toute l’école, une élève en sixième lui a remis un présent symbolique en guise de souvenir.