Devant l’ampleur des maladies non transmissibles à Maurice, un Nutrition Month a été lancé ce matin à la Adolphe Plevitz SSS à Grand-Baie en présence du ministre de la Santé Lormus Bundhoo. À travers une série d’activités dans les établissements secondaires, cette démarche vise à sensibiliser les jeunes aux bonnes habitudes alimentaires, à l’importance d’une bonne hygiène de vie et à les encourager à prendre en charge leur santé dès le jeune âge.
À travers le Nutrition Education Month, le ministère de la santé souhaite souligner l’importance d’une alimentation saine. Compte tenu des nombreuses maladies et affections liées aux mauvaises habitudes alimentaires, notamment l’hypertension, le diabète et les maladies cardio-vasculaires, la prévention des facteurs de risques est devenue un thème prioritaire pour le ministère de la Santé. 33,9 % des décès recensés en 2009 sont attribués aux maladies cardio-vasculaires. Selon une étude réalisée l’année dernière sur les maladies non transmissibles, 35 % des Mauriciennes souffrent d’hypertension et 40 % chez les hommes. Maurice compte 16 % d’obèses parmi la population. Et selon le Non Communicable Diseases Survey de 2009, chez les 25-74 ans, 23,6 % sont diabétiques et 83,5 % ne pratiquent aucune activité physique. Et dans la tranche d’âge des 12-19 ans, 7,4 % sont obèses et 44,2 % passent plus de deux heures par jour devant la télévision ou à jouer à des jeux électroniques.
Une autre étude, menée en parallèle avec le Mauritius Institute of Health, sur les Health Risk Behaviours among Youth, indique que chez les jeunes, 24,4 % sont des current smokers, 32,1 % des current alcool users et seulement 14,8 % pratiquent régulièrement une activité physique.
L’Education Month a ainsi pour objectif de sensibiliser la population estudiantine aux bonnes habitudes alimentaires. Un sujet qui, selon le ministre de la Santé, est souvent négligé.
Le ministère de la Santé distribuera à partir d’aujourd’hui des dépliants et des posters sur les règles pour manger sainement, sur les maladies cardio-vasculaires et l’importance de l’activité physique. Il y aura également la distribution de kits comprenant des bandes pour la mesure du tour de taille. Durant le Nutrition Month, des causeries seront animées dans divers collèges. Le coup d’envoi a été donné ce matin au collège Adolphe Plevitz. Les élèves ont bénéficié d’un Screening and Counselling Programme et devront se soumettre à des examens médicaux de l’hypertension, du diabète, de la vue, du coeur, entre autres. Elles recevront chacune un carnet de santé comprenant un bilan du diagnostic médical. Elles participeront également à des causeries sur l’alcool, la drogue, la cigarette et l’importance des activités physiques. Cette démarche sera étendue sur le mois à tous les établissements secondaires du pays. Environ 28 000 élèves de 158 collèges en sont concernés.
Depuis le lancement du programme de santé en 2007, 671 établissements secondaires ont été visités. Des dépistages ont été effectués sur environ 94 000 collégiens parmi lesquels, 21 000 ont été référés aux centres de santé et hôpitaux. Ce programme repose sur le dépistage de jeunes à risque afin d’agir plus vite.