Fort du succès des deux premières saisons, Christian Commarmond, de Capital Media – et réalisateur–producteur d’ECOTV –, revient avec une troisième, où la parole sera donnée à des Mauriciens ayant à coeur la protection de l’environnement. L’annonce a été faite mercredi à l’hôtel Labourdonnais. La série, qui démarre le 5 mai sur la MBC1 à 20h20, comprendra des émissions de quatre minutes. Une rediffusion est prévue sur la MBC3 dans le créneau Kids/Teens, à 17h.
Selon Christian Commarmond, le concept EcoTV a « fait mouche ». Le feed-back des téléspectateurs étant encourageant, il revient avec une émission qui, tout en restant fidèle dans le fond et dans la forme, garde son  cachet authentique, à savoir de promouvoir l’écologie.  La nouvelle saison, qui met en relief les espaces verts, aura, dit Christian Commarmond, une nouvelle approche, montrant comment certains citoyens, organisations et entreprises intègrent concrètement une réflexion écologique dans les projets qu’ils ont réalisés et dans les opérations des entreprises et organisations. « J’espère que cette nouvelle saison recevra un accueil aussi positif que les deux premières. Je tiens à remercier les sponsors de l’émission, sans lesquels EcoTV ne pourrait exister. Leur soutien à la production audiovisuelle mauricienne et indépendante est inestimable. »
Pour en revenir à EcoTV3, le producteur affirme que la formule sera « plus dépouillée » et montrera des initiatives écologiques concrètes et des pratiques durables réalisées quotidiennement par des citoyens lambda, des Ong et des entreprises mauriciennes.  « L’équipe de Capital Media a aussi fait une immersion dans la vie des gens et des entreprises qui adoptent la “green attitude”. » Les téléspectateurs sont invités à réagir sur Facebook et à suggérer les noms des membres d’Ong ou d’entreprises qui pourraient participer à l’émission. Lors des deux premières saisons d’Eco TV l’an dernier, 3 000 coffrets DVD de la série avaient été produits et distribués gratuitement dans les écoles à Maurice et à Rodrigues.