Le Blue-Bay Marine Park Centre sera inauguré demain. Ce centre est équipé de facilités qui permettront aux cadres techniques et aux officiers d’assurer la conservation et la protection de la biodiversité marine.
Le parc marin de Blue-Bay est appelé à être un lieu de loisirs, d’éducation et de recherches marines. La mission du tout nouveau centre est d’améliorer la gestion et le suivi du parc marin, tout en assurant un contrôle de ses activités. Le parc marin de Blue-Bay a été proclamé “parc national” en octobre 1997 sous la Wildlife and National Parks Act 1993. Le site a été déclaré “zone marine protégée” et désigné “parc marin” en juin 2000 sous la Fisheries and Marine Resources Act 1998. En janvier 2008, il a été proclamé officiellement comme site RAMSAR de par ses espèces marines et sa diversité écologique.
Le Blue-Bay Marine Park a été divisé en plusieurs zones spécifiques afin d’assurer la protection des habitats essentiels, conserver la diversité biologique et permettre certaines activités en vue d’encourager la diversification économique et la création d’emplois. Ont en ce sens été mis en place, un système de permis et une structure de frais de toutes activités autorisées qui comprennent les bateaux de plaisir et à fond de verre, la plongée, la photographie, les activités récréatives, dont le ski nautique.
Selon des estimations, le parc reçoit environ 105 000 visiteurs locaux et étrangers chaque année grâce notamment à un environnement marin exceptionnel ainsi qu’un unique jardin de corails. D’une superficie de 353 hectares de Pointe Corps de Garde à Pointe Vacoas, il comprend un écosystème marin riche avec des communautés diverses de flore et faune. En 2012, sous le projet “Partenariats pour les Zones marines protégées à Maurice et Rodrigues” du Programme des Nations unies pour le Développement et la Global Environment Facility du gouvernement mauricien, un inventaire des espèces a été dressé. D’après cette étude, le parc marin de Blue-Bay comprend environ 108 espèces de coraux, 200 espèces de mollusques, 38 espèces d’échinodermes, 30 espèces d’algues et 233 espèces de poissons.
Depuis 2013, une pépinière corallienne fabriquée à partir de matériaux écologiques a été aménagée en vue de réhabiliter certaines zones dégradées. Le Blue-Bay Marine Park a obtenu un certificat d’excellence de Tripadvisor en 2015.