Commentant l’Economic Mission Statement présentée par le Premier ministre sir Anerood Jugnauth samedi dernier à Ébène, le président de la Congress of Independent Trade Unions (CITU), Suraj Ray, a affirmé que ce regroupement apportera « tout son soutien au gouvernement et au secteur privé » pour atteindre les objectifs 2030. Le syndicaliste intervenant hier matin à Port-Louis lors d’une conférence de presse de la CITU.
« Nous accueillons favorablement le discours du Premier ministre. Nous donnerons un soutien indéfectible que ce soit au gouvernement ou au secteur privé », a fait comprendre Suraj Ray en soulignant que le gouvernement s’est attaqué à quatre points majeurs, la création d’emploi, la pauvreté, le secteur de l’ICT et l’accès aérien. Développant ses points, il a déclaré que la création d’emploi est aussi l’affaire du secteur privé mais qu’il faut accorder une attention spéciale à la préservation d’emploi.
Suraj Ray souhaite que les ministres concernés et les stakeholders fassent preuve de discipline afin d’atteindre les objectifs de l’Economic Mission Statement. Il a rappelé l’importance du dialogue social et des consultations à cet effet. Par ailleurs, le syndicaliste a aussi félicité le ministre du Travail quant à son initiative pour un National Wage Consultative Council qui pourra finalement amener à faire du salaire minimal une réalité. « Nous pouvons donner la garantie que la CITU jouera son rôle à fond dans cette institution afin de pouvoir combattre le problème de la pauvreté extrême à travers l’introduction du salaire minimal », dit-il.
Finalement la CITU a félicité la ministre Leela Devi Dookun-Luchoomun pour le plan de réforme dans le secteur de l’éducation, tout en disant attendre de plus amples détails concernant le projet dans son ensemble.