En quelque 45 minutes, hier, à la Cyber Tower d’Ebène, et devant un parterre composé de décideurs politiques et économiques aussi bien que de hauts cadres du public et du privé,  le PM sir Anerood Jugnauth s’est évertué à baliser les contours menant au second miracle économique. Il n’a pas fait de miracle en terme d’annonce de projets à mettre à exécution à court et moyen termes, sauf qu’il s’est aventuré à chiffrer la création d’emplois au cours des cinq prochaines années par rapport aux principaux secteurs d’activités économiques. La priorité de l’heure annoncée est une politique d’accès aérien plus ouverte et robuste réconciliant intérêt national et croissance économique. Le principal message transmis demeure cette politique de main tendue au secteur privé pour relancer les investissements et, par conséquent, l’économie, avec notamment la mise sur pied d’une plate-forme d’échanges (Steering Committee) comprenant des représentants du gouvernement et du secteur privé se réunissant sous sa présidence chaque trimestre en vue de traiter des dossiers d’intérêt national. Pour ce qui est de la Vision 2030 Blue Print, un National Advisory Council a été constitué sous l’égide d’un High Powered Committee en vue d’assurer la transmission de ce que sir Anerood a présenté comme étant “my legacy to future generations.”