En marge de l’assemblée générale du Syndicat des Sucres, qui a vu Naresh Gujadhur accéder à la présidence – Hector Espitalier-Noël assumant la vice-présidence –, des inquiétudes accrues se font sentir par rapport aux estimations du prix de la tonne de sucre, qui sera versé aux planteurs. Ce matin, les représentants du Syndicat des Sucres ont été avares de détails, à l’exception de cette allusion de Devesh Dukhira, le s uccesseur de Jean-Noël Humbert en tant que Chief Executive. D’autre part, l’aventure du Long Term Partnership Agreement avec Sudzücker, longtemps présenté comme un véritable modèle à l’avantage de l’industrie cannière de Maurice, ne sera pas reconduite à partir de 2015, faute de flexibilité, selon les dires du CEO sortant, Jean-Noël Humbert.
Des renseignements glanés de sources concordantes au sein de l’industrie cannière confirment de sombres perspectives par rapport au prix de la tonne de sucre, qui sera payé aux planteurs, petits et gros, pour la présente récolte. D’ailleurs, lors de sa Maiden Intervention au Syndicat des Sucres, Devesh Dukhira a indiqué que le “Contract Price” du sucre négocié cette année sera inférieur de l’ordre de 20 à 25% par rapport à la précédente année.
D’autres sources autorisées avancent que les prévisions de la baisse du prix du sucre, avec le démantèlement des quotas d’exportations par l’Union européenne à partir de 2017, se font déjà sentir. Mais aucune source officielle n’a voulu s’aventurer pour révéler les nouvelles estimations du prix de la tonne de sucre aux planteurs pour la présente récolte. Ces détails sont, semble-t-il, gardés comme un secret d’État au niveau du Syndicat des Sucres.
Ainsi, tout semble indiquer que les dernières estimations, en tenant compte de l’évolution des prix sur le marché et des prochaines tendances, sont que la tonne de sucre devra se retrouver dans la fourchette de Rs 12 500 à Rs 13 000. Ces estimations de prix ex-Syndicat des Sucres, qui devront être officiellement confirmées bientôt, constituent une nouvelle baisse par rapport aux Rs 14 000 annoncées en mai dernier. Si ce prix inférieur à Rs 15 000 se confirme, il pourrait représenter une baisse de Rs 5 000 par celui payé aux planteurs en 2012. Soulignons que, depuis mai dernier, le gouvernement a pris la décision de “top up” le prix en baisse aux petits planteurs, avec une somme de Rs 2 000 par tonne au cours des deux prochaines années.
Toujours en ce qui concerne les affaires du Syndicat des Sucres, l’échec du partenariat à long terme avec un Front Loading avorté de Rs 800 millions de Sudzücker a été confirmé ce matin. Le contrat avec ce conglomérat allemand ne sera pas renouvelé à son expiration en 2015. Des négociations avec une autre société internationale sont sur le point d’être finalisée.
La firme britannique The Real Good food Co Plc est donnée favorite pour la signature du prochain contrat d’exportation de sucre avec le Syndicat des Sucres. Cette question a été abordée par Pieter Totté,  président de The Real Good Food Co Ltd, lors de l’assemblée des actionnaires à Londres. « We are finalising a contract for a significant quantity of cane sugar from Mauritius from 2015 », devait-il faire comprendre. La confirmation du choix de The Real Good Food Co Plc, pour faire oublier l’arrière-goût amer de Sudzücker, ne saurait tarder, souligne-t-on dans les milieux autorisés de l’industrie cannière.