La Banque de Maurice a annoncé hier un assouplissement des conditions de déboursement de la ligne de crédit spéciale en devises étrangères à l’intention des banques commerciales.
Cette décision fait suite à une session de travail entre le gouverneur de la Banque de Maurice et les membres de la Mauritius Bankers Association (MPA). Dans un communiqué diffusé après la rencontre, la BOM évoque ses appréhensions devant le peu d’empressement des banques de soumettre des demandes en vue d’utiliser la ligne de crédit spéciale en devises étrangères alors qu’un intérêt accru était noté parmi les principales parties prenantes.
« Taking into consideration proposals made by banks, the Bank improved its offer by reducing the margin at which banks can borrow from the Bank of Mauritius for on-lending under the facility », souligne le communiqué.
Par conséquent, les banques seront désormais en mesure d’effectuer des retraits de fonds à partir de la ligne de crédit à un taux de 1 % supérieur au LIBOR (taux interbancaire appliqué sur les prêts en devises sur le marché bancaire international) pour les prêts devant atteindre leur maturité dans une année au plus. Un taux de 3/4 % supérieur au LIBOR sera appliqué pour les prêts de moins d’une année.
« Banks can on-lend to clients at a maximum of 200 basis points (2 %) above the cost of funds from Band of Mauritius », précise la Banque de Maurice.