Les secteurs de l’agriculture et de la pêche sont les principaux générateurs d’emplois à Rodrigues, comptant pour un peu plus du tiers (33,9 %) des emplois totaux. C’est ce qu’indique le Digest of Statistics on Rodrigues 2014 rendu public par Statistics Mauritius. Selon ce relevé, 17 850 personnes étaient en emploi en 2014. Par ailleurs, Rodrigues a accueilli 19 392 visiteurs étrangers l’année dernière avec une forte majorité de touristes français.
Les emplois à Rodrigues ont légèrement augmenté en 2014, se chiffrant à 17 850 contre 17 700 en 2013. La croissance a été notée tant chez les hommes (de 11 030 à 11 120) que les femmes (de 6 670 à 6 730). Selon le relevé de Statistics Mauritius, le plus gros employeur était le secteur de l’agriculture et de la pêche avec 6 050 emplois en 2014, par rapport à 6 000 en 2013. Puis, on retrouve l’administration publique et la défense avec 2 432 emplois, chiffre en baisse comparativement à 2013 qui cumulait 2 542? ; le commerce et services de réparation/entretien des véhicules avec 1 980 en 2014 contre 1 955 en 2013? ; et l’industrie manufacturière qui se composait de 1 475 emplois en 2014 contre 1 460 en 2013.
Pour ce qui est des revenus mensuels moyens, le montant pour l’ensemble des secteurs se chiffrait à Rs 22 924 en 2014 par rapport à Rs 20 465 en 2013. La rémunération dans le secteur éducatif était la plus élevée : Rs 28 827 en moyenne. Ce secteur précédait ceux de l’administration publique/défense (Rs 24 528), du commerce (Rs 18 068), de la construction (Rs 14 631), de l’hôtellerie/restauration (Rs 11 392) et de l’industrie manufacturière (Rs 7 330).
Rodrigues a accueilli 19 392 touristes en 2014, indique le rapport de Statistics Mauritius qui, cependant, ne reproduit pas les données de 2013 pour cet important secteur économique. Le gros du contingent de visiteurs étrangers (19 254) s’est rendu dans l’île par voie aérienne. Le dernier trimestre 2014 a été le plus prolifique en termes d’arrivées touristiques, le nombre atteignant environ 6 800. Ce sont les touristes français qui ont été les plus nombreux (16 350) à visiter l’île, précédant largement les Australiens (386), les Britanniques (329) et les Suisses (318).
Production vivrière en baisse
Au chapitre de la production vivrière, le Digest of Statistics 2014 indique une réduction en 2014, soit un total de 2 076 tonnes (tous légumes confondus) pour 378,8 hectares récoltés contre 2 607,2 tonnes pour 442,9 hectares en 2013. Quant aux prises réalisées par les pêcheurs, elles se sont élevées à 2 024,5 tonnes, dont 363,6 tonnes hors lagons. Les prises d’ourites ont atteint 502,6 tonnes l’année dernière contre 561,1 tonnes en 2013. Par ailleurs, Rodrigues a exporté 7 040 kg de haricots secs vers Maurice en 2014. Les exportations d’ourites sèches ont tourné autour de 6 600 kg, celle d’ourites congelées autour de 185 tonnes, 2 760 kg de miel et 4 665 kg de poisson congelés.
Au niveau de l’administration publique, les dépenses se sont élevées à Rs 2,2 milliards l’année dernière, en hausse de 10 % comparativement à 2013 (environ Rs 2 milliards). La progression des dépenses publiques reste soutenue, indiquent les données compilées par Statistics Mauritius. Les salaires dans la fonction publique représentaient Rs 863,7 millions, soit 39,4 % du montant total des dépenses, augmentant de Rs 19,5 millions par rapport à 2013. Les prestations sociales ont coûté Rs 472,7 millions l’année dernière, soit une hausse annuelle de Rs 47,7 millions alors que le coût d’acquisition d’actifs non financiers s’est élevé à Rs 485,2 millions contre Rs 392,5 millions en 2013.
S’agissant du transport à Rodrigues, on observe qu’en décembre 2014, 10 989 véhicules divers figuraient sur le registre officiel contre 10 092 à fin 2013. Le nombre de motocyclettes a augmenté sensiblement, passant de 6 154 à 6 772 alors que du côté des voitures et véhicules à doubles fonctions, la flotte est passée de 2 173 à 2 401.
Rodrigues avait une population de 41 788 habitants (20 584 hommes et 21 204 femmes) en décembre 2014, soit 402 habitants par kilomètre carré. À la mi-2014, un tiers de la population rodriguaise (13 930 personnes) était âgé de moins de 18 ans alors que 11 % (4 590 habitants) se trouvaient dans la tranche d’âge des 60 ans et plus.