Avec le maintien unanime du Key Repo Rate à 4,65% après la dernière réunion du Monetary Policy Committee et un loyer de rémunération des dépôts bancaires nullement attrayant, le gouvernement a pris les devants en fin de semaine. Le Prime Minister’s Office et le ministère des Finances ont annoncé une émission d’obligations d’épargne de cinq ans pour un montant de Rs 2 milliards avec des taux d’intérêt de 6% annuellement, ou encore un autre type d’obligation rémunéré selon la formule «Inflation index-linked at a fixed interest rate of 2 % per annum plus the annual headline inflation».
Ces deux types d’obligations ciblent des individus avec des placements d’un maximum de Rs 500 000 en vue de permettre à un plus grand nombre de petits épargnants de prendre avantage de ces nouvelles facilités. La souscription sera ouverte à partir de mercredi et dépendant de la demande, le plafond de Rs 2 milliards pourra être ajusté à la hausse.
Les objectifs de cette émission de Government of Mauritius Savings Bonds sont de relancer la culture de l’épargne chez les Mauriciens, d’offrir aux ménages dépendant de l’Interest Income, un taux d’intérêt plus élevé, de protéger les revenus d’intérêts contre l’érosion de l’inflation et de stériliser les excédents de liquidités dans le circuit monétaire.
Les derniers relevés effectués par la Banque de Maurice indiquent que depuis le mois de juin, l’Excess Liquidity a épousé une courbe descendante sous la barre des Rs 10 milliards, se retrouvant  à Rs 7,9 milliards, soit 10,7% au 10 juillet dernier. «This new issue of Government Bond salso reflects a more effective coordination between the Ministry of Finance and Economic Development and the Bank of Mauritius concerning monetary policy, with a focus on addressing the problem of excess liquidity and improving the effectiveness of decisions taken on the Key Repo Rate. The consensus reached at the last meeting of the Monetary Policy Committee (MPC) is a further illustration of that convergence», note le communiqué émis par le PMO et les Finances en fin de semaine.