L’écurie Allet est la formation en forme du moment. En l’espace de quatre journées sur une durée de trois semaines, elle a réalisé une moisson fructueuse avec 8 victoires, dont 3 au cours du dernier week-end hippique. Cela lui permet de porter son total de gains à Rs 7 178 000 et de gagner un rang au détriment de S. Henry. Vincent Allet ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et prépare déjà la saison 2014 où au vu de ses acquisitions, elle verra certainement ses ambitions à la hausse.
Sur papier, Destiny’s Tale constituait propablement la meilleure chance de l’établissement Allet samedi dernier. «Avec Rasheed, Destiny’s Tale constituait notre meilleure chance de la journée. Malheureusement il s’est fait battre pas l’écart de poids», disait son entraîneur après la victoire de Rasheed. Du reste, Destiny’s Tale était offert à 1 contre 1 chez les bookies. Mais l’incertitude du turf devait encore frapper. Bénéficiant d’un écart de poids de 9.5 kg, l’outsider Don’t Tell Mama montra son meilleur visage pour surprendre le favori qui demeurait sur une rentrée encourageante.
Convaincant vainqueur deux semaines plus tôt, Rasheed se présentait au départ de The Champ de Mars Cup avec des ambitions légitimes. Cependant, il montait nettement de classe et affrontait un certain Diamond Light, modèle même de régularité depuis ses débuts sur notre turf. Derreck David qui n’avait pu être en selle à la dernière victoire de ce cheval, ne laissa pas passer sa chance pour inscrire sa 27e victoire de la saison. «Last time I couldn’t ride him as I broke my toe on Vettel. I had to step down and watched the stable bagged three winners thereon. Everybody was asking me if I was disappointed not to have ridden these horses but I said no as the most important thing is the stable. It took a lot of pressure off me watching these horses win their races», relatait le jockey David à l’issue de son premier succès de la journée.
«Had I got beaten it would have been a bad ride »

Le Sud-Africain prit l’initiative  d’améliorer sa position en début de descente, ce qui pouvait parraître prématuré, mais une fois les choses en main, il dut doser les efforts de sa monture qui résista aux assauts de Governor General et Diamond Light. Il faut reconnaître que le vainqueur fut aidé dans sa tâche par son compagnon d’écurie Dunraven qui garda le favori enfermé jusqu’au poteau des 600 mètres. Sunil Bhundoo fut trouvé coupable sous le Rule 160 A (a) for riding in a improper manner et fut sanctionné d’une suspension de quatre journées.  
«My horse was travelling quite hard with me and when they slowed down at the 1000m, I decided to pull him out. He moved up quite easily and once he hit the front, he was travelling very well. When I asked him to run in the straight, he just kept on going. I don’t think the fact of going too early helped him to win. I think he would have put on a good fight even if he came from behind. But it is true that Governor General was flying in the concluding stages. Had I got beaten it would have been a bad ride. But since I have won, I’m happy. So I cannot complain», a soutenu le Sud-Afrcain.
La participation de Rasheed était incertaine, car elle intervenait seulement deux semaines après sa dernière sortie. «Lorsque j’ai vu le champ, je me suis dit que le coup était jouable, surtout avec son léger handicap et sa ligne intérieure. Je considérais également qu’il n’y avait pas d’adversaires coriaces dans la course. Mon cheval n’a fait que confirmer ce qu’on pensait de lui», dira Vincent Allet. Si l’attaque de Rasheed a surpris plus d’un, c’était une tactique qu’avait envisagée l’entraîneur qui avoue toutefois que son protégé «est parti plus tôt que prévu. Mais le principal c’est qu’il a gagné».
Le doublé intervint grâce à Slinga Malinga dans la septième épreuve. Sans vouloir diminuer les mérites du représentant de l’écurie Allet, on peut penser que la victoire aurait été plus disputée si certains de ses adversaires avaient été plus judicieusement pilotés. Derreck David ne se posa pas de question. Dans un premier temps, il profita que Traianius ait quitté la corde pour se rapprocher dans le dos du meneur et lorsque la corde s’ouvrit dans la ligne droite, il y lança Slinga Malinga qui s’imposa assez facilement. «For the past few weeks we were desperately looking for a race for him but he was drawn badly each time. Last week, the horse was really picking up and I told Vincent that we had to run him. He took the right decision which was not an easy one as he had to leave Istiqraar at the stable. When Traianius pulled off the rails, I had a beautiful race in the box seat. From there on, he was travelling like a winner and entering the home straight I took the inside run and he won a very good race», explique David.
Choisir entre Slinga Malinga et Istiqraar
Vincent Allet est aussi revenu sur ce choix difficile d’aligner Slinga Malinga au détriment de son petit champion Istiqraar, mais il a aussi souligné la belle monte de David. «Ce n’était pas une décision facile à prendre par rapport à Istiqraar. Ce dernier avait hérité de la deuxième ligne tandis que Slinga Malinga avait tiré le couloir quatre. Mais comme il était dans les entrées depuis trois semaines et qu’il héritait à chaque fois d’un mauvais couloir, on a décidé de prendre notre chance. Cela fait énormément plaisir pour les propriétaires, surtout pour Ben Padayachy qui n’est pas au pays. C’est un cheval qui a pas mal de problèmes. On est arrivé à le garder en bonne condition. Le jockey a réalisé une monte parfaite. Il a été vraiment patient et confiant. Bravo à lui».
La journée de dimanche fut en quelques sorte une répétition de sa devancière, car celui qui offrait les meilleures garanties chez l’écurie Allet, Dupont Circle, ne fut pas en mesure de justifier la rumeur favorable à son sujet. C’est finalement Silver Dice qui s’était fait de nombreux partisans dans la communauté des parieurs, que Vincent Allet est allé accueillir sur la grande piste. Ce bel alezan de 6 ans était barré par la présence de ses récents vainqueurs, Code Rock et Rudi Rocks, mais aussi d’Ice Axe qui semblait avoir amorcé un net regain de forme depuis peu. Mais un handicap favorable et une bonne ligne aidant, Silver Dice se montra le plus fort pour contrer l’attaque du cheval champion 2012 dans l’emballage final.
«Silver Dice has got a big heart. He is not the soundest of horses that we have at the stable but we have tried our best to get him ready for this race. For the past few weeks or so, his action has started to improve. Everything was coming in the right direction. Today going to this race with only 52kg on his back with Intercontinental giving me 9kg and Ice Axe 8kg, I was pretty much confident that I would be in the first three. My trainer gave me all the latitude to go to the front just to make them carry their weight. I actually don’t know how many times he will be able to beat Ice Axe but I’m savouring the moment for now. In the straight the weight difference paid off and he won a tremendous race. We had a very good day on Saturday and this win is definitely the cherry on the top», dira le jockey de l’écurie Allet avec satisfation.
«Le cheval était vraiment bien dans sa peau. Derreck a monté une course parfaite. Les trois derniers jours je ne cessais de lui dire “prends ta chance, prends ta chance, tu as un bon numéro dans les boîtes et une légère charge”. J’avais demandé à Derreck de prendre le commandement et s’il y a un cheval qui voulait prendre les devants de le laisser partir et s’asseoir en deuxième position et de démarrer un petit peu tôt pour profiter de notre poids. Le jockey a monté une très belle course et ça fait plaisir de remporter la Coupe des Présidents. Je suis très content pour un de ses propriétaires, Kevin Beegoo, qui a pris l’avion depuis l’Angleterre rien que pour être présent pour cette course», devait déclarer Vinent Allet.
A deux journées régulières de la fin de la saison, l’écurie Allet totalise 33 victoires et n’est devancée que par Foo Kune, Rousset et Merven en nombre de réussites. Ce qui est au delà des espérances de Derreck David qui est à sa première saison au Champ de Mars. «To be honest, I was not expecting such a good season here. I was expecting to have around 20 winners but not much beyond that number. We started the season pretty well and we have been quite consistent so far. Congratulations to the whole team at the stable. I’m very grateful to Vincent, the stable and the owners for having a such fantastic season». Il se chuchote que le Sud-Africain rempilera la saison prochaine, mais le principal concerné dira que la question n’a pas encore été évoquée.