S’il y a bien un établissement pour qui tout semble sourire en ce moment, c’est bel et bien l’écurie Allet qui continue à surfer sur la vague de la réussite. Après s’être signalée lors des trois dernières journées, l’association Allet-Currie s’est offert un joli doublé, dont l’épreuve phare dotée d’un label de groupe 2. Avec maintenant Rs 5 089 000 de stakesmoney dans les caisses, l’écurie Allet pointe à la septième place du classement et devrait être selon toute vraisemblance un des principaux animateurs de cette fin de saison.
Après des débuts remarqués derrière Casey’s War le 10 mai dernier, François Bernardus n’avait pu confirmer tous les bruits positifs qui circulaient à son sujet. Il avait toutefois amorcé un net regain de forme depuis son passage à l’écurie Allet et c’est sur cette plateforme qu’a été construit son brillant succès de la 32e journée, permettant du coup à son écurie de récolter sa première victoire dans une course de groupe cette année. « I really liked François Bernardus’ work on Tuesday and I think Vincent was leaning towards him. We made that choice on Tuesday or Wednesday but then Ice Axe worked really well on Thursday and I thought we had made the wrong decision. I was not sure but based on Tuesday’s work, I liked François Bernardus better, » nous révèlera Luke Currie à l’issue de la journée.  
« He was unlucky behind Albert Mooney the last time as he suffered a bit of an interference and his saddle slipped. He naturally improved following that race. He’s obviously been a pretty good horse in South Africa but he’s had his problems. He was drawn well today and I thought he could be in the box seat. He was always going to have his chance but I could not say I was overly confident because it was a tough race. He won well today and he’ll probably get a bit of confidence out of it. I was not too hard on him so hopefully he can improve going into the Gold Cup, » poursuivra notre interlocuteur. Vincent Allet tiendra, pour sa part, à souligner les efforts consentis par son cavalier pour cette course. « Comme vous le savez, Luke a un problème de poids et je lui ai demandé de commencer à faire son régime dès mardi matin quand on a eu le tirage des lignes car il devait monter à 55 kgs. Il a suivi les instructions à la lettre et cela a payé. Cela fait très plaisir de remporter une course de groupe aujourd’hui pour tous les propriétaires et les membres qui me soutiennent à l’écurie. »
« Freedom was nearly on empty »
Un peu plus tôt dans la journée, Luke Currie menait le turbulent Hunting Time à sa première victoire sur notre turf. Bien qu’il eut une course sans histoire à bord de l’alezan, l’Australien tint à reconnaître le gros travail abattu par Naveen Nagadoo sur ce coursier difficile lors de ses exercices matinaux. « From the first barrier, I thought Hunting Time had a good chance on the day and it was an easy win. The guy who rides him  during training does a really good job. All the credit will have to go to him because he is surely a tough horse to ride. He won really well today, so I suppose he should be competitive again over the 1000 metres. » Vincent Allet partagea aussi l’avis de son jockey à l’issue de la course. « Je dois remercier spécialement Naveen Nagadoo qui entraîne régulièrement Hunting Time pour moi. Ce cheval a rejoint notre yard il y a trois semaines mais je dirai qu’il est extrêmement délicat à entraîner. Il avait bien travaillé durant la semaine et je tiens à remercier tout mon entourage, à savoir Vicky, Candice, tous les palefreniers ainsi que le jockey, car c’est un travail d’équipe. »
L’écurie Allet aurait même pu corser l’addition avec Freedom mais il fut rattraper dans les derniers mètres après avoir mené la course tambour battant. « Freedom just pulled a bit hard, he’s a very agressive horse. He gave me a good kick but I knew on the corner that he was nearly on empty. I tried to nurse him all the way up the straight and he nearly got there but he needs to relax a bit more in his races and he will go much further. » En passant en revue ses différentes montes de la 32e journée, Luke Currie nous dira que ses chevaux lui ont laissé dans l’ensemble une bonne impression à l’exception de Blue Lord qui fut une nouvelle fois décevant.  
Avec maintenant le vent en poupe, notre interlocuteur dit s’attendre à une meilleure fin de saison, d’autant que la confiance s’est installée au sein de son établissement. « It’s a great feeling to win a main race. I think we can now certainly look to a better end of the season. The last few weeks have given us a bit of a lift. Confidence is a big thing in racing. We’ve got a lot around the stable right now, so hopefully it can continue. »