Les beaux jours semblent de retour du côté de l’écurie Allet. En effet, après Rock Of Arts la semaine dernière, c’est Hot Rocket qui s’est illustré en signant la douzième victoire de son établissement cette année. Et la cerise sur le gâteau demeure sans conteste l’arrivée des chevaux de Vicky Veeramootoo au sein de l’écurie Allet, de quoi permettre à cette écurie d’envisager une meilleure fin de saison.
Battu sur le fil par Posse Comitatus le 28 juin dernier, Hot Rocket avait été une petite déception pour son entourage lors de la 22e journée mais l’alezan s’est bien racheté en s’imposant au finish dimanche dernier. « On n’a pas vraiment été gâté par les lignes ces derniers temps avec Hot Rocket. Il était méconnaissable à sa dernière course mais il était nettement mieux dans sa peau aujourd’hui. On avait donc un petit espoir qu’il fasse l’arrivée. Le cheval a eu un peu de chance dans le parcours et il a confirmé sa bonne forme du moment », a déclaré son entraîneur après ce nouveau succès, son premier de la saison.
Luke Currie redoutait, lui, quelque peu le champ mais Hot Rocket n’a pas laissé passer sa chance quand l’ouverture s’est présentée à la corde dans l’emballage final. « Hot Rocket got into a nice spot and travelled like a winner the whole way. He ground through his gears a little bit and took his time to pick up but by the time he got to the 100 metres he was always going to win. I knew he would run really well but given that he was facing tough horses like Captain Magpie, it was a bit surprising that he won but he’s definitely got the ability. He probably had a job ahead of him from the outside draw but he dug in and had a nice run. Last time out, he followed closer to the pace but seemed flat near the end. Today, he was further at the back and it was nice to see that he quickened well when he got the run. »
Shakleton a, une fois de plus, tout tenté mais il devra encore patienter pour goûter à son premier succès 2014, au grand dam de son jockey. « I would have loved to win on Shakleton. He tries very hard everytime. Today he drew wide so I had to be further back. If he could have raced him in midfield, he probably would have won. He tries so hard and I would love to win with him before the end of the season. »
Currie avait également une belle carte à jouer avec le récent vainqueur Freedom dans l’épreuve de clôture, mais ce dernier se contenta de la sixième place à 2.15L du vainqueur. Le jockey de l’écurie Allet fut appelé à se présenter devant les commissaires qui l’ont interrogé sur son manque de vigueur dans la ligne d’arrivée. Il lui fut rappelé qu’à l’avenir il devra accompagner sa monture comme il se doit jusqu’à la fin. L’Australien pilota également I’ll Be Back dans un style peu convaincant, mais il ne fut pas inquiété pour cette monte.