L’écurie Vincent Allet et son jockey Luke Currie ont ajouté une autre victoire à leur compteur dimanche dernier avec Streetbouncer qui s’est imposé comme attendu dans The Rhythmically Plate, sprint court disputé sur un kilomètre. S’ils portent leur capital de victoires à 14 et 9 respectivement, Streetbouncer est le premier de la famille Veeramootoo à triompher sous ses nouvelles couleurs.
Avec seulement deux montes en cet après-midi dominical, Luke Currie pensait pouvoir réaliser un sans faute car sur le papier, et Streetbouncer et Arabian Empire, réunissaient de bonnes chances de victoires. Mais à l’arrivée, seulement le premier a été exact au rendez-vous. « I thought I could ride two winners and I’m a little bit disappointed. But a bird in the hand is worth two in the bush, isn’t it? I think at the end of the day, the best horse won », furent les premiers mots de l’Australien à sa sortie de la jockey’s room.  
Auteur d’une excellente prestation sous la selle de Naveen Nagadoo mardi matin, Streetbouncer a justifié la confiance placée en lui par ses nombreux partisans en s’imposant avec beaucoup d’autorité dans la deuxième épreuve. Profitant de sa belle mise en action, il a su prendre l’ascendant sur Maestro’s Salute, son principal adversaire annoncé, dès l’ouverture des boîtes et à partir de là, le plus difficile  était fait. « His work during the week was tremendous. He looked very well. I gave him a very good chance and I’m delighted he didn’t let us down », devait déclarer Luke Currie. « We had the draw for us and I was quite confident as Maestro’s Salute broke on the outside. On such a distance, breaking from an inside draw is a big advantage », a indiqué l’Australien. Il est d’avis que Streetbouncer peut tout aussi venir au finish mais que la position tête et corde demeure l’option préférentielle. « He has got a good gate speed and it would be more advantageous to use that », a soutenu notre interlocuteur.
« Another quiet week ahead »
Alors qu’on s’attendait à voir Arabian Empire aux avant-postes, le hongre bai de 7 ans devait, à la surprise générale, évolué en attentiste dans l’épreuve de clôture et ne put défendre convenablement ses chances, lui  qui a toujours bien fait lorsqu’il a été en mesure d’imposer sa loi. Interrogé quant à ce changement de tactique, Luke Curri dira: « We tried to ride him with a little bit of cover this time as we are still learning about him. Unfortunately we found ourselves further back than expected and the race was over for him from there on », devait-il expliquer. Convoqué par les Racing Stewards, l’entraîneur Vincent Allet fut avisé qu’il devra indiquer tout changement de tactique pour lequel il optera sur ses chevaux à l’avenir. Malgré une course à l’envers, Arabian Empire ne fut pas surclassé à l’arrivée en prenant la cinquième place à 3,35L de Blood Buccaneer, non sans avoir donné du fil à retordre à son jockey dans la dernière ligne droite.
Invité à dire pourquoi il n’avait que deux montes pour cette 30e journée alors que son écurie dispose d’une cinquantaine de chevaux, Luke Currie expliquera qu’ils apprennent toujours à connaître les nouveaux arrivants à l’écurie et qu’ils se donnent le temps voulu pour leur trouver de bons engagements. « I think the coming week might be a little bit quiet again. Things should get back to normal as from the week after and I just hope to bag as many winners as possible ».