Favori pour remporter le championnat des 3-ans à la suite de son succès dans la deuxième manche, Istiqraar fut exact au rendez-vous pour cueillir les lauriers. Cependant, sa victoire fut plus difficile que prévu mais son plus gros handicap était qu’il avait à rendre du poids à tous ses adversaires. Mais le principal fut que la victoire vint au bout de la ligne droite.
Comme il fallait s’y attendre, Derreck David et Vincent Allet furent ravis de la réussite de leur favori.
« He won a gutsy race. He actually travelled a lot more than I wanted him to do as he was pulling very hard », dit-il.
Ce qui fit que sa tâche devint plus ardue et on pense que le Sud-Africain émit des doutes sur les capacités de sa monture à rattraper Kite Surfer. Mais grâce à son grand coeur, le hongre parvint à forcer la décision.
« He’s a horse with a big heart you know as he was chasing Kite Surfer the whole way. He dug down deep to nail Mr Rousset’s horse on the line. He won a very good race. I’m very proud of him.»
En effet, avec 60 kg sur le dos alors que Kite Surfer n’en avait que 55.5, la course poursuite n’était pas gagnée d’avance.
« I really was concerned but I had no other option. I did not want to leave too much freedom to Kite Surfer was carrying less weight than us. He was pulling but he showed guts to win a very good race.»
Istiqraar offrait à l’écurie Allet sa quinzième victoire de la saison. Ce qui est remarquable car cela fait assez longtemps qu’on n’a pas vu cet établissement loger à pareille enseigne.
« Well done to the owners and to Vincent for winning the 3-year old championship. It’s a big achievement and he deserves it. All compliments go also to the team who did a tremendous job. The last two weeks were quite tough you know, with us running a couple of seconds. It’s nice to be back to winning ways », ajouta le jockey David.
Vincent Allet apprécia à sa juste mesure la victoire d’Istiqraar mais aussi la bonne troisième place de Blue Lord.
« On peut dire que tout va bien. Istiqraar fut l’auteur d’une belle performance et on ne peut passer sous silence celle de Blue Lord. Je m’attendais que mes deux chevaux réalisent de belles courses. Evidemment, Istiqraar était notre meilleure chance de la journée. Je m’attendais qu’il remporte la course. A un moment donné, j’ai eu une petite frayeur car je me suis dit qu’il n’allait pas pouvoir le faire. Blue Lord a terminé à la vitesse du vent car c’est un cheval qui possède du stamina. Il a fait ce que je pensais de lui également. Istiqraar a été le premier de mes nouveaux à avoir triomphé cette saison. Ça fait plaisir de le voir confirmer ses bonnes dispositions. Je pense que nous avons un bon petit cheval sous la main. J’espère qu’il ne va pas s’arrêter en si bon chemin. »
Mighty Mars beaten by the draw and the weight
L’écurie Allet pensait Mighty Mars capable de contourner le handicap de sa ligne tout comme celle de son lourd handicap. Malheureusement, l’alezan rata sa mise en action et se retrouva à l’arrière-garde alors qu’une position plus avancée était possible.
« I think the draw coupled with the big weight beat him today. Finishing in the first three is quite satisfactory if you consider the margin by which the winner won. » Ce n’est donc que partie remise pour ce cheval, surtout s’il peut bénéficier d’un autre engagement sur 1000m.
S’il y a deux chevaux dont on pouvait penser qu’ils feraient l’arrivée, ce sont bien Slinga Malinga et Assogia Wood. Mais les deux s’effaçèrent complètement dans l’emballage final.
« With the blinkers on, Slinga Malinga was pulling too hard. He came out a little bit slow and I wanted to get him handy behind Captain Vedici but he was pulling so much. It was difficult for him to carry on. »
D’Assogia Wood, Derreck David fut vraiment déçu, le cheval passant à côté de son sujet.
« He was very disappointing. I think the distance was just too sharp for him. He never gave me the impression of being capable of making it. May be on further he will be more competitive. »
En ce qui concerne Shakleton, Derreck David trouve que le cheval se fait vieux et qu’il devra lutter pour faire sentir sa présence tandis que Sheriff Marshall eut un parcours relativement difficile et fut inexistant par la suite.