Si, sur papier, elle aspirait à une journée faste, l’écurie Foo Kune n’a eu qu’une petite victoire à se mettre sous la dent samedi dernier avec Bingelela qui s’est imposé en champion dans la deuxième épreuve de la journée. Mais cette maigre consolation couplée aux accessits glânés dans cinq autres épreuves, a tout de même permis à la casque jaune et étoiles mauves de rester dans la course au titre à neuf journées de la fin de la saison régulière.
Après quelques courses qui lui ont permis de se familiariser avec la piste circulaire du Champ de Mars, Bingelela est finalement parvenu à ouvrir son compteur chez nous. Et de quelle manière! Il a relegué son plus proche poursuivant, Red Lotus à plus de 4L au but, établissant dans la même foulée un nouveau class record pour la distance. Vu le style dans lequel il a ouvert son palmarès, on est en droit de penser que Bingelela est bien parti pour causer d’autres dégâts à l’avenir. « He is quite small and he is still a horse on the progress. He is still learning his job here.There was plenty of speed and he relaxed beautifully. He just showed what he is capable of », a déclaré Robbie Burke à l’issue de la journée. Pour lui, Bingelela n’est certainement pas dénué de qualités mais son seul problème est qu’il n’arrive pas à prendre les tournants correctement. « He is a horse that knows to gallop. On a galloping track he won’t have any problem but here it’s completely different with the bends and so on. It’s quite a tricky track for him to handle. I don’t doubt that he stays but it’s just a question of getting him organized so that he can take the first bend correctly. Once he is capable of doing that, he will surely turn into a nice animal », a observé le double jockey champion.
« Bingelela knows how to gallop »
Pour Bud Gujadhur, cette victoire de Bingelela n’est que la confirmation des progrès affichés par son poulain lors de ses dernières sorties. « Il frappait à une porte qui ne s’ouvrait pas car, à chaque fois, il tombait sur de bons chevaux. Aussi, il a cette fâcheuse habitude à mal prendre  les tournants. Ici, je dois saluer Robbie qui l’a reschooled avec une attention extraordinaire. On était relativement confiant car tous les feux étaient au vert pour qu’il brille enfin. »
Avec Bingelela donnant le ton, on s’attendait que l’écurie Foo Kune enchaîne avec Rum Tum Tugger dans l’épreuve suivante mais c’était sans compter avec Ushokolethi qui ne baissa jamais de pied après avoir pris la direction des opérations. « I think he didn’t disgrace. He was sweating under the arm in the parade ring and added to that, the draw was not of any help. Everything put together, I would say that he ran a honest run for a second attempt », a affirmé Robbie Burke.
L’Irlandais n’a, en revanche, pas digéré la défaite du favori Eagle Award dans la quatrième course qui se fit surprendre par l’extrême outsider Sands Of Fire. « He was very unlucky. Everything went perfectly well for me until the last bend where he got held up for a run. The winner took advantage to skip on the outside. It’s definitely a race that we should have won », a déclaré le double jockey champion qui pouvait à peine cacher sa déception.
Commentant ses autres montes, Robbie Burke a déclaré que « Glitter Star ran a nice honest race. For sure he has got his problems but if we can keep him in the same vein, I think we can get one with him before the end of the season. As regards Moon Raider, I believe the slow pace beat him. He was just a little bit awkward when I asked him to quicken. He has run some solid races this year and it’s just that circumstances were not in his favour this time. Carson City jumped well but without a cover ended on the tail of the leader the whole way. Overall, he ran a good race especially with the slow pace where it would have taken him a great deal to come from behind. »