Tout le monde s’accordait à dire que l’écurie Foo Kune et Robbie Burke détenaient  les meilleures cartes en main lors de la cinquième journée. Toutefois, ce tandem dut se contenter d’une seule victoire et eut à attendre la dernière course au programme pour laisser échapper un ouf de soulagement. Ce fut Eagle Award qui leur permit de sauver leur journée.
Budheswar Gujadhur a pu laisser éclater sa joie en voyant que ce petit diable de Johnny Geroudis n’avait pu refaire tout son retard avec Siegfried car le champion de 2012 a souvent battu l’Irlandais ces dernières semaines.
L’entraîneur a trouvé qu’Eagle Award avait obtenu un meilleur parcours et a aussi soutenu la bonne décision de Robbie Burke qui a choisi l’option extérieure.
En ce qui concerne Robbie Burke, cette victoire était prévisible car le cheval avait très bien travaillé à l’entraînement.
« It is always nice to finish the day with a winner. Eagle Award did his workouts nicely and won accordingly. He had a difficult race last time out. But he started well this time and enjoyed himself. He then had a lovely kick in the straight to score a good win.»
On attendait aussi que Spacebeam ouvre son compteur, mais c’était sans compter avec les aléas d’une course. L’alezan dut se contenter d’une modeste cinquième place à l’arrivée.
« It was a difficult race. Obama was on his own infront. When everything popped up, there was no where to go. We lacked a little of running in this race. Otherwise, things would have been better for us. Overall my horse ran okay.»
A difficult race for Spacebeam
Ce qui fait que cette performance de Spacebeam est à ignorer et qu’on peut s’attendre à des lendemains meilleurs de sa part.
La victoire ne fut aussi pas au rendez-vous du côté de The Last Samurai qui n’a donc toujours pas ouvert son compteur à Maurice. La faute à Seeking Angelo qui se montra sous son meilleur jour.
« Last time we picked up on Seeking Angelo as the pace suited us. This time Johnny Geroudis gave the latter a nice ride infront and he won straight away. The Last Samurai tried his best but could not match with Rousset’s horse. »
Les lauriers auraient cependant pu être cueillis si Adeste Fidelis était arrivé à temps dans l’épreuve du kilomètre. Cette fois, on pourrait dire que les circonstances ne jouèrent pas en sa faveur au début de la ligne droite finale.
« I just felt that Prince Paseo was moving out in the straight and at the same time Man Of His Word was shifting in. I then just had a couple of lengths to get in there. I thought these two were going to brush and I choose to go around Man Of His Word to have a clear run. But I don’t think I could have catch Johnny anyway. Wieland ran an exceptional race again. He was very powerful. It would have taken a lot to beat him today. But I agree that this incident was counterproductive on my horse.»
Que dire de la nouvelle unité Lucky Colour qui, sur papier, est promis à un bel avenir chez nous. Ce gros bébé semble avoir beaucoup à apprendre avant de bien cerner le Champ de Mars.  
«Lucky Colour proved to be quite difficult in the morning. He over-worked and pulled a little bit in race. Even in his barrier trials he proved to be a hard sort, pulling all the time. We like him a lot at the stable. He is still a 3 year old baby. He will definitely have to learn how to race at the Champ de Mars.»
Toujours au sujet de Lucky Colour, il faudrait faire ressortir que ce cheval s’était dépensé prématurément dans le rond de présentation et avait perdu une grande partie de ses moyens avant la course.