50 victoires, 106 accessits et des stakesmoney de l’ordre de Rs 10,7M. L’écurie Foo Kune n’a pas fait dans la dentelle cette année après deux premières saisons en observatrice. Samedi dernier, elle a enregistré sa 50e victoire de la saison grâce à Rulerofmyheart qui a renoué avec le succès après un petit passage à vide. Le hongre bai de 5 ans enregistrait du coup sa quatrième victoire de la saison et se présente avec Ryder Cup, Moon Raider, Always Flirting et autres Carcassonne comme les chevaux les plus performants de son écurie cette année.
A bien voir, on est tenté de dire que l’écurie Foo Kune a su saisir sa chance car hormis Rulerofmyheart elle n’avait pas des chances de premier ordre dans les épreuves où elle était représentée dimanche dernier, même si Liam fut très chuchoté dans la huitième épreuve. Rulerofmyheart s’est rappelé au bon souvenir de ses partisans en retrouvant la winner’s enclosure après une légère baisse de régime. Il n’a fait que confirmer son regain de forme de ces derniers temps comme en témoigne sa belle prestation derrière Fort Stride. « Il avait fait une très belle course à sa sortie précédente dans des circonstances qui n’étaient pas en sa faveur. Malgré tout il n’avait pas terminé loin du vainqueur. Aujourd’hui on était confiant mais on craignait quand même Leo’s Rush et surtout Question Time qui avait triomphé dans un joli style en dépit du fait d’avoir eu à courir en épaisseur sur la majeure partie du parcours. On avait décidé de mener la course et tenter le pillar to post et je remercie Benny qui s’est montré à la hauteur », a déclaré Bud Gujadhur.
« On était confiant avec Rulerofmyheart »
Si Rulerofmyheart fut exact au rendez-vous, le très chuchoté Liam fut, de son côté, une grosse désillusion en terminant à plus de 5L d’Istiqraar dans The René Lincoln Cup. Le fils de Lake Coniston n’eut pas les coudées franches dans la partie initiale de la course où il dut composer avec Icy Jet qui, lui aussi, a une préférance pour la course dans la position tête et corde. Une débauche d’énergie qu’il paya cher en fin de parcours. Il est conseillé aux turfistes d’ignorer cette performance car Liam vaut plus que sa modeste septième place.
Alors qu’on pensait qu’il pouvait se racheter de sa malheureuse défaite derrière Liquid Motion lors de la 31e journée, Bottom Dollar trouva en Albert Mooney un adversaire de taille dans La Banque des Mascareignes Corporate Banking Cup sur 1650m. L’alezan de 6 ans ne put soutenir la comparaison au finish mais parvint néanmoins à accrocher le premier accessit à moins de 3L du vainqueur.
Si Zhan Hu est à créditer d’un bon retour à la compétition après plus d’un an d’inactivité, en revanche Moon Raider fut une déception dans La Banque des Mascareignes Retail Banking Cup en prenant une modeste septième place à 4,45L de Blue Lord, un adversaire qu’il avait pourtant battu à sa sortie précédente.